Les remboursements de frais professionnels

Les repas que vous êtes contraint de prendre en dehors de chez vous font partie des frais professionnels. © kzenon/123RF
Oui, votre rémunération est taxée à l'impôt sur le revenu mais seulement après déduction des frais professionnels. Vous avez le choix entre deux systèmes de déduction. Vous pouvez opter pour la déduction forfaitaire de 10%, appliquée automatiquement sur le montant des salaires que vous déclarez, dans la limite de 12 170 euros en 2016, ou, si vous estimez qu'ils dépassent ce plafond, pour la déduction de vos frais professionnels pour leur montant réel. Parmi ces dépenses figurent notamment celles supportées pour vous rendre sur votre lieu de travail ainsi que les repas que vous êtes obligé de prendre en dehors de chez vous.
Si vous choisissez la déduction des frais réels, vous devez indiquer leur montant dans les cases 1AK à 1DK, en page 4 du formulaire 2042, et joindre le détail de leur calcul sur papier libre. Ne les retranchez pas des salaires et autres revenus, l'administration fiscale s'en chargera. Si vous déclarez vos revenus en ligne, lorsque vous en serez à l'étape 3 "Revenus et charges", cliquez sur le bouton "Option frais réels". En revanche, et c'est de bonne guerre, si vous faites le choix de la déduction des frais réels, vous devez ajouter à vos salaires les remboursements de frais professionnels que vous avez éventuellement perçus.