La garde d’enfants hors domicile

Les frais de garde d'enfants ouvrent droit, sous certaines conditions, à un crédit d'impôt. © Ingrid Balabanova - 123RF
"Dès lors que vous faites garder vos enfants à l'extérieur de votre domicile, un régime autre que celui de la garde à la maison s'applique", rappelle Louis-Marie Bourgeois, avocat fiscaliste à Paris. "Pour tous vos enfants âgés de moins de 6 ans au 1er janvier de l'année d'imposition, vous bénéficiez d'un crédit d'impôt", à condition que votre enfant soit à votre charge, et que vous le fassiez garder par une assistante maternelle agréée ou dans un établissement spécialisé de type crèche, garderie ou encore centre de loisirs.
Ce crédit s'élève à 50% des sommes allouées, dans la limite de 2 300 euros par enfant et par an, soit 1 150 euros de réduction au maximum. A noter qu'en cas de garde alternée, le montant est divisé par deux : vous bénéficiez alors d'un crédit d'impôt de 575 euros maximum par enfant.