Les pensions alimentaires

L'avantage accordé au titre du versement d'une pension alimentaire n'est pas le même en fonction de l'âge de l'enfant. © Cathy Yeulet - 123RF
Les versements que vous effectuez au titre de pensions alimentaires sont déductibles de vos revenus (non de l'impôt à payer).
Pour celles qui bénéficient à vos enfants, attention, il existe une différence selon que ceux-ci soient mineurs – alors, le montant à déduire égale celui de votre obligation alimentaire fixée, en général, par le juge – ou majeurs. Dans ce dernier cas, votre enfant doit être en situation de ne pas pouvoir subvenir à ses besoins seuls. Le montant maximal déductible s'élève à 5732 euros. Bien évidemment, si vos enfants sont rattachés à votre foyer fiscal, vous ne pouvez déduire aucune pension car vous bénéficiez déjà de parts de quotient familial supplémentaires.