Certains revenus étudiants et apprentis

Des avantages fiscaux sont alloués aux étudiants et apprentis percevant un revenu. © Cathy Yeulet - 123RF
Les étudiants qui occupent un emploi pour financer leurs études ou arrondir leurs fins de mois et les apprentis bénéficient d'un régime fiscal particulier. Pour les étudiants, ne seront concernés par l'impôt sur le revenu que les revenus supérieurs à l'équivalent de trois smic mensuels. Autrement dit, les étudiants ne devront déclarer que les revenus touchés au-delà de 4373 euros. Sauf s'ils veulent préserver leurs éventuels droits à la prime d'activité. Dans ce cas, ils ont intérêt à déclarer la totalité des salaires perçus.
De leur côté, les apprentis sont exonérés à hauteur de 17 491 euros. Ils ne devront donc déclarer que les revenus qui dépassent ce plafond.