L'emploi salarié à domicile

Si vous êtes retraité ou si vous avez supporté des dépenses pour des services au domicile d'un ascendant, l'avantage fiscal se transforme en réduction d'impôt. © My Make OU - 123RF
Ménage, jardinage, garde d'enfants… Lorsque vous employez une personne à domicile, vous bénéficiez d'un crédit d'impôt. A condition que le service soit rendu dans votre résidence principale par une personne salariée et employée directement par vous, ou par une association ou encore une entreprise agrée. Vous devez aussi avoir exercé une activité professionnelle l'année au titre de laquelle l'imposition est établie (ou avoir été inscrit sur la liste des demandeurs d'emploi durant 3 mois au moins). L'avantage fiscal s'élève à 50% des dépenses, dans la limite de 12 000 euros par an (15 000 euros la première année). Ce plafond peut être majoré de 1 500 euros par enfant à charge, par membre de foyer fiscal dont l'âge dépasse 65 ans et par ascendant de plus de 65 ans, sans toutefois pouvoir dépasser 15 000 euros (20 000 euros pour les foyers comptant une personne invalide à 80% et plus).