Plus d'informations sur les revenus tirés des plateformes Internet

Airbnb fait partie des services contraints d'informer ses utilisateurs sur leurs obligations à chaque transaction. © Kumchai-123RF
Les contribuables qui oublieront de mentionner les revenus qu'ils tirent de la location de biens et/ou services dans leur déclaration d'impôts n'auront plus d'excuses – s'ils en ont jamais eues. A compter du 1er juillet 2016, les plateformes Internet par lesquelles ils passent – Airbnb ou Abritel pour le logement, Blablacar pour le covoiturage… – seront tenues de leur adresser une "information loyale, claire et transparente" sur les obligations qui sont les leur en matière sociale et fiscale, et ce chaque fois qu'ils concluront une transaction.
Par ailleurs, chaque année en janvier, les plateformes auront l'obligation d'envoyer à leurs utilisateurs une communication portant cette fois-ci sur le total des montants qu'ils auront perçus par leur biais  au cours de l'année précédente. Au cas où ils en oublieraient.