Fin du crédit d'impôt pour les primes d'assurance contre les loyers impayés

Cet avantage visait à favoriser l'accès au logement des personnes modestes. © Oleg Dudko 123RF
Depuis 2005, les personnes qui souscrivent un contrat d'assurance contre le risque de loyers impayés pour un ou plusieurs logements donnés en location vide, à usage de résidence principale du locataire, dans le cadre d'une convention conclue avec l'Etat, ont droit à un crédit d'impôt. Un avantage fiscal destiné à favoriser l'accès des personnes modestes à la location d'un logement.
Le gouvernement propose sa suppression au motif que les primes d'assurance sont déjà déductibles du revenu global du bailleur. En 2014, près de 34 000 ménages avaient bénéficié de cette niche fiscale.