L'entretien et la rénovation de biens à louer

Seules les dépenses effectuées avant le 31 décembre seront comptabilisées. © Urban Stebljaj / 123RF.com
Si vous êtes propriétaire d'un bien vide que vous souhaitez le proposer à la location, dépêchez-vous d'effectuer les travaux de rénovation, d'entretien et de mises aux normes nécessaires ! Car toute dépense effectuée avant le 31 décembre sera déductible de vos revenus fonciers ou de votre revenu global – tout dépend si vous possédez un ou plusieurs logements loués en plus de votre résidence principale – à déclarer en 2017. Cette déduction entre dans le cadre légal du déficit foncier : le propriétaire ne percevant pas de loyer durant la durée des travaux, le fisc lui permet de déduire une partie de ses dépenses jusqu'à hauteur de 10 700 euros. Toute somme supplémentaire dépensée au-delà de ce plafond n'est pas perdue et est reportable sur les revenus fonciers suivants, jusqu'à 10 ans après le versement.