L'aménagement de l'habitat pour les personnes dépendantes

Le taux de crédit d'impôt s'élève à 25% du montant des dépenses, qui est plafonné. © David Seaford / 123RF.com
Accueillir sous son toit une personne dépendante ou à mobilité réduite nécessite de procéder à un certain nombre d'aménagements afin de l'héberger dans les meilleures conditions. La réalisation de ces travaux et de l'installation des équipements nécessaires, comme par exemple un monte-escalier, ouvre droit à un crédit d'impôt. En 2016 au titre de l'impôt sur le revenu 2015, celui-ci était calculé à l'aide d'un taux de 25% appliqué sur un montant total de dépenses limité à 5 000 euros pour une personne seule et ou 10 000 euros s'il s'agit d'un couple marié ou pacsé. Si vous accueillez plusieurs personnes dans cette situation, ce plafond est majoré de 400 euros pour chaque individu supplémentaire pris en charge. Vous avez jusqu'au 31 décembre pour réaliser ces aménagements si vous souhaitez bénéficier d'un crédit d'impôt au titre de la déclaration de revenus 2017.