Sécuriser facilement ses achats internet : mission impossible ?

Les marques parlent aux lecteurs du JDN - en savoir plus ?

Sécuriser facilement ses achats internet : mission impossible ? Cryptogramme dynamique, programme 3D Secure... Autant d'appellations techniques qui découragent les consommateurs néophytes souhaitant protéger leurs transactions sur le web.

Les achats internet gagnent du terrain – 35,5 millions de Français achètent sur le web et 6,6 millions l'ont déjà fait depuis leur mobile (source Fevad) – et la fraude à la carte bancaire grandit proportionnellement. D'après le dernier rapport de l'Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, publié en juillet 2016, plus de 416 millions d'euros de fraude ont été constatés en 2015, soit 5,2% de plus que l'année précédente. Les transactions sur internet sont les plus exposées puisque 66,9% de ce montant concerne les paiements à distance. Pour se protéger de ces pratiques illégales, plusieurs solutions existent, mais ces technologies aux noms parfois barbares peuvent décourager les plus néophytes. Heureusement, des outils simples et gratuits existent.

Une solution fiable en quelques clics

C'est notamment le cas de Paylib. Cette solution dédiée à la sécurisation facile et rapide de toutes les transactions internet a déjà été adoptée par cinq grandes banques nationales. Son principal atout : sa simplicité. Quelques clics suffisent pour activer ce service via l'application ou le site internet de la banque. L'internaute se crée un compte utilisateur et renseigne ses coordonnées bancaires. Un code secret et un identifiant lui sont alors communiqués. Il peut, au choix, enregistrer ces données ou les mémoriser pour les saisir à chaque nouveau règlement en ligne. Tous ses prochains paiements seront ainsi sécurisés, puisque les coordonnées bancaires ne quittent en aucun cas le système informatique de la banque pour être saisies sur un site tiers. La banque reste en effet le seul interlocuteur, ce qui est un gage de sécurité supplémentaire. Avec cette solution de paiement, plus besoin non plus de recevoir un code par SMS pour valider une transaction, ce qui facilite les achats réalisés depuis un mobile. A noter qu'en cas de perte ou de vol, le service Paylib peut être désactivé à distance à tout moment.
 

ARTICLE SUIVANT

 

BNP Paribas ON AIR