Pour certains patients, le tiers payant est devenu un droit

Le tiers payant appliqué est un tiers payant partiel. © Katarzyna Biaasiewicz-123RF
Depuis ce dimanche 1er janvier, les professionnels de santé ont l'obligation d'appliquer le tiers payant aux assurés souffrant d'une affection de longue durée (ALD) ainsi qu'aux femmes enceintes bénéficiaires de l'assurance maternité. Attention, il s'agit du tiers payant partiel : ces patients restent redevables du ticket modérateur ou des diverses participations forfaitaires.