Les monuments historiques, intéressants fiscalement

Bordeaux compte de nombreux bâtiments classés monuments historiques. © Eonaya/123RF
L'opération peut être "fiscalement très intéressante", souligne Christine Chiozza Vauterin, responsable de l'offre immobilière et de diversification chez Banque privée 1818. Outre des décotes sur l'ISF, "tous les travaux réalisés sont déductibles du revenu imposable sans limite." Pour un investissement de 500 000 euros avec 100 000 euros de fonciers et 400 000 euros de travaux, le montant déductible du revenu imposable est donc 400 000 euros.
Règles architecturales contraignantes, obligation de conserver le bien pendant 15 ans et de louer pendant plusieurs années, l'investissement dans un monument historique demande toutefois une grande préparation.
"C'est souvent un appartement dans un hôtel particulier", précise Christine Chiozza Vauterin. Des programmes existent dans des villes comme Bordeaux, Versailles ou Le Croisic, mais ils sont très recherchés. Conséquence : le ticket d'entrée est élevé. "En général, il faut compter 500 000 ou un million d'euros."