Les parts sociales de banques mutualistes : jusqu'à 3,23% par an

Avec la loi Sapin 2, ce placement devient encore plus attractif en 2017. © Joeppoulssen / 123rf.com
Devenir sociétaire d'une banque, c'est possible et ça peut rapporter. Les grandes banques mutualistes comme la Caisse d'Epargne, le Crédit Mutuel, le Crédit Agricole ou encore la Banque Populaire proposent à leurs clients d'acheter des parts sociales, dans la limite d'un certain montant. Garanti, le capital investi génère des dividendes, dont le montant est fixé par assemblée générale de la banque une fois par an.
Avec l'entrée en vigueur de la loi Sapin II, ce type de placements devient encore plus attractif puisque le mode de calcul du rendement annuel maximum a été revisité à la faveur des détenteurs de parts. S'ils le souhaitent, les établissements pourront fixer une rémunération pouvant aller jusqu'à 3,23%, contre 1,23% auparavant.