Les sites web de défiscalisation, bon plan ou simple astuce marketing ?

Les sites web de défiscalisation, bon plan ou simple astuce marketing ? Une poignée de plateformes Internet fournissent des solutions clés en main pour payer moins d'impôt. La promesse est-elle tenue ?

L'heure de la déclaration de revenus approche et le fisc n'est pas le seul à s'en frotter les mains. C'est l'une des deux périodes phares pour l'utilisation du Défiscalisator, le "simulateur de réduction d'impôts" de la plateforme Finansemble, se réjouit Frédéric Billot, associé fondateur, la seconde période étant la fin de l'année.Permettre de réduire le montant de ses impôts en moins d'une quinzaine de clics et de 2 minutes, telle est la promesse de Défiscalisator.

Chez TacoTax, lancé en 2016, on parle "d'assistant virtuel pour réduire ses impôts" plutôt que de simulateur mais le principe est le même : l'utilisateur répond à une courte série de questions dont les réponses servent à brosser grossièrement sa situation patrimoniale. L'algorithme suggère ensuite des dispositifs dans lesquels investir pour payer moins d'impôts. "Cela peut être des dispositifs immobiliers, un PERP…", égrène Aldric Emié, cofondateur de TacoTax. Le contribuable a alors le choix entre trois options : ne pas tenir compte de la suggestion de produits qui lui a été faite par le site, les souscrire par ses propres moyens, ou accepter d'être mis en relation avec un conseiller en gestion de patrimoine (CGP).

Pour Yves Gambart de Lignières, fondateur du cabinet De Lignières Patrimoine, c'est bien sûr une très mauvaise idée de brûler l'étape CGP : "Même sur de la défiscalisation, le risque de perte existe et il est important que les clients en soient informés. Si le CGP vers lequel l'internaute est redirigé est sérieux, ça va. La crainte, c'est de tomber sur de simples vendeurs de produits, comme c'est souvent le cas en matière d'immobilier locatif, de FIP ou de FCPI à l'IR".

Finansemble assure avoir fait économiser en moyenne 2 200 euros aux utilisateurs de son simulateur. TacoTax, elle, parle de 1 800 euros

"Nous avons identifié les bons partenaires par famille de dispositifs, rassure le patron de TacoTax. On travaille avec une cinquantaine de partenaires, parmi lesquels figure le réseau Primonial." Finansemble a fonctionné sur le même mode jusqu'à la création, fin 2016, de son propre cabinet, Grisbee Gestion Privée. Celle-ci a coïncidé avec le lancement de Grisbee, seconde plateforme éditée par la start-up Finansemble, qui se décrit comme un site de gestion de patrimoine à destination des particuliers et commercialise un contrat d'assurance-vie, Grisbee Vie, assuré par Crédit Mutuel Arkéa. 15% des utilisateurs du Défiscalisator sont d'ailleurs devenus des utilisateurs de Grisbee. Désormais, ce ne sont donc plus les CGP partenaires qui rémunèrent Finsansemble à la transformation du prospect en client mais directement les fabricants de produits financiers.

Louis Alexandre de Froissard, du cabinet Montaigne Patrimoine, a travaillé avec la société du temps où elle faisait appel à des conseillers extérieurs : "Pour l'heure, le service rendu n'est pas au niveau de la promesse. Ce qu'ils proposent, c'est juste un peu plus de technologie pour vendre du lead. On peut utiliser leur simulateur comme ça, mais il faut se méfier de la recommandation derrière. Si on fait un Pinel ou un placement défiscalisant, il faut avoir à l'esprit qu'il y a des frais importants."

Et de prêcher pour sa paroisse : "Mieux vaut payer une consultation 750 euros à un conseiller. Il vous recommandera d'acheter un appartement ancien, de le louer en meublé, et vous obtiendrez un rendement cohérent. Vous gagnerez beaucoup plus qu'avec un conseil gratuit pour acheter un Pinel".

L'utilisateur peut ne pas tenir compte de la recommandation du site, la mettre en application lui-même ou accepter la mise en relation avec un professionnel du conseil

Finansemble assure de son côté avoir fait économiser en moyenne 2 200 euros aux utilisateurs de Défiscalisator ayant mis en place une solution de réduction d'impôts. TacoTax, elle, parle de 1 800 euros d'économie pour les clients pour lesquels une estimation est possible. "Tout dépend des produits investis, précise Aldric Emié. Si c'est une assurance-vie, on ne peut pas calculer le montant exactement. A partir de 40 000 euros de revenus, on peut faire quelque chose en termes de défiscalisation ou de placement." Un seuil bien bas, selon Yves Gambart de Lignières : "A partir de 10 000 euros d'impôt sur le revenu, il faut commencer à se poser la question".

Côté fréquentation, Finansemble revendique 150 000 simulations depuis la création du Défiscalisator en 2014. Pour sa part, TacoTax déclare avoir "optimisé 4 000 situations fiscales et patrimoniales" depuis son lancement. Un chiffre qui fait référence aux utilisateurs ayant réalisé des simulations et à ceux qui ont posé une question sur la plateforme et qui ont obtenu une réponse dans les 48 heures.

Car outre l'assistance à la défiscalisation et au placement, TacoTax permet aux internautes de poser une question très spécifique. "Soit nous pouvons y répondre nous-mêmes, si on peut de manière gratuite, soit nous mettons l'utilisateur en relation avec un avocat fiscaliste ou un expert-comptable", explique le dirigeant.

TacoTax vise les 30 000 optimisations de situations fiscales et patrimoniales d'ici fin 2017

Le site vise les 30 000 optimisations d'ici fin 2017. L'entreprise, qui a levé 600 000 euros fin 2016, auprès notamment de Kima Ventures, le fonds d'amorçage de Xavier Niel, et d'entrepreneurs comme Céline Lazorthes, fondatrice des cagnottes en ligne Leetchi, entend au moins doubler ses effectifs – 9 à l'heure actuelle – d'ici la fin de l'année.

TacoTax s'apprête à lancer un troisième service : un outil d'assistance à la déclaration de revenus. "Ou bien on enverra au contribuable une liste de choses à faire, et ce sera gratuit pour lui, ou bien il paiera 50 euros et déclarera ses revenus en étant au téléphone avec un expert TacoTax qui fera un partage d'écran avec lui, détaille le patron du site. Et si sa situation est trop complexe, on le mettra en relation avec un expert-comptable."

En attendant, vous pouvez toujours consulter notre article sur les décisions à prendre au moment de déclarer ses revenus pour réduire la note…

Et aussi

Défiscalisation

Annonces Google