L'acquisition de voitures de collection

L'achat de véhicules de collection constitue un investissement davantage "plaisir" que "raisonné". © Editorialz / 123rf.com
Comme pour les objets rares ou les œuvres d'art, l'achat d'une voiture de collection peut lui aussi se révéler être un placement attractif. "Sur certains modèles de séries limitées, notamment chez quelques constructeurs, les prix ont fortement grimpé", assure Arnaud Dubois, directeur associé de l'Institut du Patrimoine. Mais ce type d'investissements requiert une forte expertise. "Il faut regarder toutes les pièces et s'assurer qu'elles sont d'origine", poursuit l'expert. " Et puis, il ne faut pas oublier les coûts liés à la détention du véhicule : les frais de transport depuis le lieu d'acquisition, les coûts de stockage, d'assurance, etc." Sans compter qu'à partir du moment où l'acquéreur conduit sa voiture, s'installe une certaine forme d'obsolescence qui ne se retrouve pas avec d'autres objets d'exception.