Donations et successions moins favorables

l'abattement en ligne directe des donations et successions est raboté.
L'abattement en ligne directe des donations et successions est raboté. © Dmitry Naumov - Fotolia.com

L'abattement en ligne directe des donations et successions est sérieusement raboté par la deuxième loi de finance rectificative 2012. Jusqu'alors, un parent pouvait léguer jusqu'à 159 000 euros à un enfant tous les dix ans sans avoir de droits de donation à payer. Désormais ce plafond passe à 100 000 euros. Et ce seulement tous les quinze ans. La mesure est valable pour chaque parent et chaque enfant. Au-delà de ces 100 000 euros, le barème d'imposition s'étale de 5% à 45%.