Majoration pour la vie autonome 2018 : conditions et montant

Remplaçant l'aide à l'autonomie, la majoration pour la vie autonome (MVA) est une aide financière complémentaire à l'AAH qui est réservée aux adultes handicapés vivant à leur domicile. Focus sur la MVA, dont le montant est révisé deux fois par an.

Définition

Perçue en complément de l'allocation aux adultes handicapés (AAH), la majoration pour la vie autonome (MVA) est une aide mise en place par l'Etat. Elle a remplacé l'aide à l'autonomie à partir du 1er juillet 2015. Ce dispositif est destiné à soutenir le financement des dépenses engendrées par l'adaptation d'un logement indépendant au mode de vie d'une personne handicapée.

Conditions

Plusieurs conditions sont nécessaires à l'obtention de la majoration pour la vie autonome :

  • Etre éligible et recevoir l'AAH à taux plein (ou en complément d'un avantage vieillesse ou d'invalidité ou d'une rente accident du travail)
  • Avoir un handicap entraînant un taux d'incapacité d'au moins 80% et ne pas recevoir de revenu d'activité à caractère professionnel
  • Habiter dans un logement indépendant (et pas dans un établissement spécialisé) pour lequel une allocation logement est versée.

Démarche

La majoration pour la vie autonome est attribuée automatiquement aux personnes recevant l'allocation pour adulte handicapé qui répondent positivement à l'ensemble des conditions précitées. Il n'y a donc pas de demande à faire en plus de celle déjà effectuée pour recevoir l'AAH (formulaire Cerfa n°13788*01). Si les critères du requérant lui donnent le droit à la MVA, celle-ci lui sera versée après l'examen de son dossier pour l'AAH.

Montant

Le montant de la MVA est fixé deux fois chaque année par décret, au 1er avril et au 1er septembre, aux mêmes dates que l'allocation pour adulte handicapé (AAH), mais de manière indépendante à celle-ci. Après la dernière revalorisation du gouvernement au 1er avril, la majoration pour la vie autonome est de 104,77 euros par mois.

Versement

La majoration pour la vie autonome est versée de manière mensuelle par la Caisse d'allocations familiales (Caf) pour les personnes appartenant au régime général et par la mutualité sociale agricole (MSA) pour les personnes appartenant au régime agricole. Si l'adulte handicapé éligible à la MVA quitte son domicile indépendant (pour cause d'hospitalisation, d'entrée dans un établissement spécialisé, d'incarcération dans un établissement pénitencier, etc.), le versement est maintenu jusqu'au 1er jour du mois suivant une période de 60 jours, avant d'être suspendu. Les mensualités reprennent à compter du 1er jour du mois suivant celui au cours duquel l'allocataire retourne dans son domicile.

Aides financières

Annonces Google