Assurance dépendance 2017 : comparatif et taux

Avec l'allongement de la durée de la vie, la problématique de la dépendance touche de plus en plus de familles et représente un coût pour les descendants des personnes concernées et pour la collectivité. La souscription d'une assurance dépendance ou d'une assurance-vie , option dépendance, permet de faire face à certains de ces frais.

Définition de l'assurance dépendance, et de l'assurance-vie option dépendance

Par définition, une assurance dépendance est d'abord un contrat d'assurance. Cela signifie qu'il est souscrit en misant sur le fait que la prestation qu'il comporte sera nécessaire un jour ou l'autre. En clair, un contrat d'assurance dépendance prévoit le versement d'une somme sous forme de rente ou de capital qui permet d'aider les familles à financer la dépendance et l'intervention de professionnels, auprès d'un parent âgé par exemple. Mais si le bénéficiaire de l'assurance dépendance ne se retrouve jamais en situation de dépendance, la prestation prévue ne sera pas versée en vertu du principe de mutualisation des risques. En revanche, si une famille décide de souscrire une assurance-vie option dépendance pour un proche qui risque de se retrouver en situation de dépendance, elle contourne cette limite. En effet, c'est bien la perte d'autonomie qui déclenche le paiement d'une partie des sommes qui seront de toute façon versées soit au décès du bénéficiaire (si la garantie principale du contrat est le décès), soit à son départ à la retraite (si la garantie principale est la retraite).

Taux d'une assurance dépendance

Le taux d'une assurance dépendance, et donc le montant des cotisations payées par le souscripteur, ne sont pas déterminés à l'avance. Ils dépendent d'abord de l'âge du bénéficiaire du contrat : plus un contrat d'assurance dépendance est souscrit tard, plus le risque de perte d'autonomie est élevé, et donc plus le coût est important. La plupart des contrats d'assurance dépendance ne peuvent d'ailleurs pas être souscrits après 75 ans environ. Les autres critères sont le niveau de couverture qui est demandé et le montant de la prestation à verser au titre de l'assurance dépendance. Tous ces paramètres sont compilés par l'assureur qui se réfère ensuite à une grille de tarifs : ces derniers sont répartis en six groupes qui prennent en compte les critères physiques et psychologiques permettant de définir plusieurs niveaux de dépendance.

Comparatif assurance dépendance

Avant de choisir une assurance dépendance, il est important de se renseigner précisément sur les prestations proposées, sur les montants généralement appliqués... Des journaux et associations réalisent régulièrement des comparatifs de ces contrats. Mais tous les souscripteurs potentiels peuvent faire des comparaisons. Il s'agit alors de prendre en compte l'âge du bénéficiaire, son état de santé, de tenter d'évaluer s'il se trouve en état de dépendance totale ou partielle, ou encore les risques qu'il est important de couvrir.

Assurance dépendance ou assurance-vie

La principale différence entre un contrat d'assurance dépendance et une assurance-vie est que l'assurance-vie peut être souscrite à n'importe quel moment de la vie sans poursuivre un objectif particulier. Les sommes pourront être débloquées dans le cas d'une assurance sur le risque vie sous forme de rente viagère pour être réinvesties par exemple dans un achat immobilier. A l'inverse, l'assurance dépendance n'est perçue par le bénéficiaire que si la perte d'autonomie est avérée. De plus, l'assurance-vie peut être prise en cas de vie à la fin du contrat, ou en cas de décès, ce qui permet de désigner un bénéficiaire qui recevra les prestations prévues lors du décès du souscripteur du contrat.

Assurance-vie avec option dépendance

Il est possible de souscrire une assurance-vie avec option dépendance. Cela signifie que la perte d'autonomie n'est pas le seul critère déterminant le versement des prestations prévues. Un bénéficiaire d'une assurance-vie avec option dépendance pourra recevoir la rente prévue au titre de l'assurance-vie même s'il n'est pas en situation de perte d'autonomie. En général, l'assurance-vie avec option dépendance consiste à prévoir qu'une partie de la somme capitalisée sur le risque vie ou le risque décès servira à pallier une perte d'autonomie. En activant cette option, le souscripteur s'engage à recevoir cette somme fléchée sous forme de rente viagère.

Relations avec son assureur