Compte sur livret 2017 : taux, plafond et fiscalité

Les produits de placement, du plus sûr au plus rémunérateur, permettent aux épargnants de faire fructifier leur argent. Les comptes sur livret conservent une certaine popularité. Ils se différencient entre eux du point de vue du taux, du plafond et de la fiscalité.

Définition compte sur livret

Le compte sur livret est un compte d'épargne comportant une rémunération tout en maintenant les fonds à la disponibilité du client.
Contrairement à des formules de dépôt type PEL, les comptes sur livret n'exposent pas le client à des pénalités lors du retrait ou de la clôture anticipée. Cependant, à la différence d'un compte courant, le titulaire n'a pas en sa possession de moyens de paiements directs comme une carte bancaire ou un carnet de chèques.
On distingue plusieurs types de comptes sur livret. D'une part, les livrets réglementés, dont les conditions et le taux sont fixés par l'État.
D'autre part, les livrets bancaires, qui sont des formules créées par les banques.

Taux compte sur livret

Concernant les livrets réglementés, leurs taux sont déterminés et réévalués par l'Etat. Le taux du LDD (pour Livret de développement durable, qui n'est autre que l'ancien Codevi), comme celui du Livret A, est fixé à 0,75% depuis le 1er août 2015.
Concernant les livrets bancaires, les taux sont variables selon les établissements bancaires et peuvent constituer des arguments commerciaux. Il est, par exemple, possible de bénéficier d'un taux attractif durant une période donnée. Le taux d'un livret bancaire peut être supérieur à celui des livrets réglementés, mais il peut aussi être baissé unilatéralement par la banque.

Plafond compte sur livret

Pour la plupart des livrets réglementés, les clients ne peuvent pas déposer d'argent au-delà d'un certain plafond. Cette limite est le corolaire des mesures de défiscalisation.
Le livret A est actuellement plafonné à 22 950 euros. Le plafond du LDD, lui, est fixé à 12 000 euros. Le livret d'épargne populaire (LEP) est plus spécifique puisqu'il n'est possible d'en ouvrir que deux dans un même foyer fiscal. Le plafond varie donc selon le nombre de parts de quotient familial.
Au-delà de ces sommes, les épargnants peuvent se tourner vers des livrets bancaires déplafonnés.

Fiscalité compte sur livret

Les titulaires de comptes sur livret réglementés bénéficient d'une défiscalisation des revenus correspondant aux intérêts à l'exception des prélèvements sociaux. Concernant la fiscalité du Livret A, celle du Livret jeune, du Livret d'Epargne Populaire et du Livret de Développement Durable, les revenus ne sont pas assujettis aux prélèvements sociaux. Cette mesure fiscale explique que ces produits restent populaires malgré leur rémunération plus faible que celle des livrets bancaires.
Les revenus issus de livrets non réglementés sont, en revanche, soumis à l'imposition dans la catégorie des revenus mobiliers et supportent l'ensemble des prélèvements sociaux.

Comparatif des comptes sur livret

Afin de déterminer la formule d'épargne correspondant le mieux à ses revenus et à son patrimoine, de nombreux sites Internet proposent de comparer les comptes sur livret.

Epargne