Rechercher un thème :
Patrimoine >   
Toute l'encyclo pratique

Le compte courant

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Un compte courant peut appartenir à un particulier ou à une entreprise, et permet à son titulaire de réaliser toutes ses opérations quotidiennes. Bien souvent, un compte courant s'ajoute à des comptes d'épargne. Tout ce qu'il faut savoir sur l'utilisation d'un compte courant.
 
 
Dernière mise à jour : décembre 2016
 
Définition du compte courant
Le compte courant est le dispositif bancaire dont se sert le client d'une banque pour ses achats, ses retraits et ses dépôts quotidiens. Le plus souvent, un compte courant s'oppose à un compte épargne : c'est bien souvent depuis le premier que le second est alimenté lorsqu'il s'agit de mettre de l'argent de côté.

Ouvrir un compte courant
Un compte courant peut être ouvert auprès d'un établissement bancaire classique, d'une banque en ligne, voire auprès d'un bureau de tabac avec le dispositif Compte-Nickel. Pour ouvrir un compte courant, le client doit signer une convention d'ouverture de compte établie entre lui et l'organisme qui hébergera les fonds déposés sur ce compte. Lors de l'ouverture de son compte courant, l'usager se verra remettre les moyens de paiement correspondants (carte bleue, chéquier...) ainsi qu'un relevé d'identité bancaire (RIB).

Annonces Google



Fermer un compte courant
En matière bancaire, on parle de clôturer un compte courant lorsque l'on souhaite stopper les opérations qui y sont réalisées. Pour mener à bien cette procédure, il suffit d'adresser une lettre de clôture à sa banque. Une fois cette formalité effectuée, le détenteur du compte doit s'assurer qu'il reste assez d'argent pour s'acquitter des virements et autres opérations automatiques déjà enregistrées. Une fois ses débiteurs prévenus, le détenteur du compte doit remettre à sa banque tous les moyens de paiement liés au compte à fermer. Cette dernière a alors dix jours ouvrés pour clôturer le compte courant.

Compte courant rémunéré
Ce n'est pas la règle dans toutes les banques, mais la loi l'autorise : un compte courant peut être rémunéré en France. Cela signifie que, comme pour les comptes d'épargne, un taux d'intérêt peut être appliqué au montant présent sur le compte courant. Chaque année, le détenteur du compte reçoit alors un récapitulatif des intérêts qu'il a touchés.

Compte courant d'associé
Le compte courant d'associé est une procédure que peut suivre une entreprise lorsqu'elle cherche à renforcer ses fonds propres ou qu'elle a besoin de financement. Cela signifie qu'un associé ou le dirigeant de la société prête de l'argent ou accepte de renoncer temporairement à des créances qui lui sont dues. Lorsqu'une société établit un compte courant d'associé, elle s'engage, comme pour un prêt classique, à rembourser le prêteur, et des intérêts s'ajoutent à la somme prêtée au départ.

Compte courant débiteur
Un compte courant est débiteur lorsque les flux sortants sont plus importants que les flux entrants, en clair lorsque les dépenses sont plus importantes que les entrées. La situation d'un compte courant débiteur dépend de l'autorisation de découvert que le client a souscrite auprès de sa banque : si le montant débiteur est supérieur à celui autorisé, le détenteur du compte devra payer des agios. Dans le cas contraire, il n'y aura pas de frais, mais le client sera tout de même prié de régulariser rapidement la situation en déposant de l'argent sur le compte courant débiteur.

Taux d'intérêt sur un compte courant
Si le compte courant est rémunéré, le taux d'intérêt est déterminé par la banque qui l'héberge. Chaque année, le détenteur du compte recevra un récapitulatif des intérêts reçus. Dans le cas d'un compte courant d'associé, les intérêts perçus par l'associé prêteur doivent être déclarés comme revenus de capitaux mobiliers, et sont ainsi imposés au barème progressif de l'impôt sur le revenu.

Apport en compte courant
L'apport en compte courant d'associé s'oppose à l'apport en capital social lorsqu'une entreprise cherche des sources de financement, ou à renforcer ses fonds propres. L'apport en compte courant consiste donc à prêter de l'argent enregistré au passif de l'entreprise, qui devra rembourser lorsque sa situation financière le permettra. En attendant, elle est liée au prêteur à qui elle devra également des intérêts. L'apport en capital peut prendre la forme d'un montant apporté à la société, ou d'apports en nature. Il est souvent réalisé dès la création de l'entreprise puisqu'il vient abonder son capital social. En échange d'un apport en capital, l'apporteur dispose de droits et de devoirs concernant la gestion de la société.

Abandon de compte courant
Un associé ayant prêté de l'argent à une entreprise au titre du compte courant d'associé peut accepter d'abandonner sa créance, ce qui permet à la société d'effacer cette dette à son bilan. Le plus souvent, l'abandon de compte courant est associé à une clause de retour à meilleure fortune, ce qui signifie que la société s'engage à rembourser le prêt dès que sa situation le permet.
 
 
Copyright Benchmark Group Envoyer à un ami | Imprimer  
 

 
 
 

Finances personnelles
 Aides financières
Fiches pratiques
 CMU 2016 : dossier, plafond et demande Allocation de rentrée scolaire 2016 : montant et conditions Allocation de soutien familial 2016 : durée, montant et bénéficiaires
 Allocation logement 2016 : simulation, calcul et demande Allocations familiales 2016 : montant, calcul et simulation Allocation veuvage 2016 : montant et demande
 Apa 2016 : conditions d'attribution et montant APL 2016 : simulation, calcul et plafond Bourse des collèges 2016 : montant et versement
 Bourse Erasmus 2016 : demande, montant et versement Complément familial 2016 : montant et plafond Majoration pour la vie autonome 2016 : conditions et montant
 Paje : mondant, conditions et simulation Permis à 1 euro : montant et démarche 
 Banque - assurance
Fiches pratiques
 Taux d'intérêt légal 2016 : calcul, historique, majoration Assurance civile : attestation, franchise et prix Assurance dépendance 2016 : comparatif et taux
 Assurance propriétaire non occupant : définition et obligation Autorisation de découvert : demande, coût et dépassement Banque mutualiste : qu'est-ce qu'une banque coopérative ?
 Changer de banque : comment le faire facilement Compte bancaire : ouvrir et clôturer un compte Compte joint : ouvrir et fermer un compte commun
 Crédit revolving : tout sur le crédit renouvelable Faire opposition : carte, chèque et prélèvement FICP : tout sur le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers
 Frais bancaires 2016 : règles et comparatif Interdit bancaire : durée, crédit et découvert La responsabilité civile
 Le chèque de banque Le compte courant Loi Hamon 2016 : ce qui change en matière d'assurance
 Loi Lagarde : ce qu'elle a changé Opposition à un prélèvement : comment faire ? Prélèvement automatique : quels sont vos droits
 Prêt personnel 2016 : taux, calcul et simulation Procuration bancaire : comment l'établir Protection juridique : tout sur l'assurance
 Remboursement anticipé : frais, calcul et pénalité  

Lettres types
 Contestation de refus d'indemnisation Demande d'annulation de virement permanent Demande d'augmentation du plafond de carte bancaire
 Lettre de clôture de compte bancaire Lettre de procuration bancaire Lettre de résiliation d'assurance
 Divers
Fiches pratiques
 Acte sous seing privé : bien le rédiger Attestation sur l'honneur : ce qu'elle doit contenir Carte grise : changement d'adresse, prix et demande
 Certificat de non gage (gratuit) Chèque sans provision : les recours La procuration bancaire et la procuration devant le notaire
 La reconnaissance de dette Le Cerfa (formulaire administratif réglementé) Le dossier de surendettement
 Le Mont-de-Piété L'injonction de payer Papier à conserver : lesquels garder et combien de temps
 Prêteur sur gage : qu'est-ce que c'est ? Quitus : qu'est-ce qu'un quitus ? Saisie sur salaire 2016 : barème et calcul
 Société de recouvrement : rôle et définition Timbre fiscal : où l'acheter et à quel prix ? 

Lettres types
 Demande de résiliation de contrat de téléphone Demande de vérification de compteur d'eau Lettre de mise en demeure
 Lettre de réclamation Free Lettre de reconnaissance de dette Lettre de remboursement d'acompte
 Lettre de résiliation Free Lettre de résiliation SFR Lettre d'interdiction de casino
 Modèle d'attestation d'hébergement Modèle d'attestation sur l'honneur 
 Epargne
Fiches pratiques
 Acheter de l'or : mode d'emploi Acheter des actions : comment s'y prendre CEL (Compte épargne logement) 2016 : plafond, intérêt et prêt
 Compte à terme : taux et fiscalité Compte rémunéré : définition et ouverture Compte sur livret 2016 : taux, plafond et fiscalité
 Compte-titres : fiscalité, transfert et comparatif Contrat d'assurance-vie : souscription, rachat et résiliation Contrat Madelin : retraite et prévoyance
 Euronext  Fonds d'investissement de proximité : fiscalité et souscription Fonds euros : définition, rendement et composition
 Fonds profilés - Définition Forex : définition et avis Gestion alternative : définition en finance
 L'épargne retraite Les actions non cotées Les fonds euros dynamiques
 Les OPCVM : tout sur ces produits de gestion collective Le trading haute fréquence Livret B 2016 : taux et plafond
 Livret d'épargne 2016 : taux, plafond et comparatif Livret jeune 2016 : plafond, taux et intérêt Option binaire : tout sur le trading sur option binaire
 Parts sociales : ce qu'il faut savoir PEA (plan d'épargne en actions) : fonctionnement et fiscalité  PEA-PME 2016 : plafond, fiscalité et valeurs éligibles
 PEP (Plan d'épargne populaire) 2016 : taux, plafond et fiscalité PERP 2016 : simulation, comparatif et fiscalité Plafond épargne retraite : ce que c'est, et à quoi il sert
 Produits structurés en finance : définition et fiscalité Qu'est-ce que l'épargne handicap ? Qu'est-ce qu'un contrat de capitalisation ?
 Qu'est-ce qu'un investissement forestier ? Qu'est-ce qu'un warrant ? Sicav monétaire 2016 : définition, rendement et fiscalité
 Tontine : définition et fiscalité Unités de compte : définition en finance 
 Famille
Fiches pratiques
 Abattement sur donation 2016 : les montants Abattement sur succession : montants 2016 Carte famille nombreuse : renouvellement et demande
 Concubinage : définition, Caf et impôts Conjoint survivant : droit et devoir en cas de succession Convention obsèques : à quoi ça sert, et comment bien la choisir
 Déclaration de succession : où, quand et comment la déposer Donation au dernier vivant : succession du conjoint survivant Donation aux enfants : frais et abattement en 2016
 Donation : faire une donation de son vivant Donation-partage 2016 : frais et fiscalité Donation Sarkozy : âge, montant et succession
 Don manuel 2016 : définition et avantages Droits de donation 2016 : calcul et paiement Droits de mutation : tout sur les droits d'enregistrement
 Droits de succession 2016 : calcul, montant et barème EHPAD : établissement pour personnes âgées dépendantes Frais d'obsèques : paiement et remboursement
 La carte enfant famille Le contrat de mariage Mariage sans contrat : quels sont les risques ?
 Mise sous tutelle : lettre de demande et démarches Pacs 2016 : documents et avantages pour les impôts  Pacs 2016 : documents et avantages pour les impôts
 Pension alimentaire 2016 : calcul et montant Prestation compensatoire 2016 : calcul, montant et imposition Procédure de divorce : comment divorcer et combien ça coûte
 Qu'est-ce que la communauté universelle ? Rachat de soulte : frais et procédure Remariage : quelles conséquences sur vos finances
 Renonciation à une succession : délai et formalités Séparation de biens : tout savoir sur ce régime matrimonial Succession et assurance-vie : le contrat après le décès
 Succession : renonciation, droits et frais de notaire Testament : rédaction, prix et modification 

Lettres types
 Demande de délégation de l'autorité parentale Lettre de demande de dossier médical Modèle de convention de Pacs
 Modèle de déclaration de concubinage  
 Impôts
Fiches pratiques
 Avantage fiscal : ceux dont vous pouvez bénéficier Contrôle fiscal : durée, opposition et mise en recouvrement Crédit d'impôt 2016 : taux, plafond et montant du Cite
 Déficit foncier 2016 : report et calcul Dégrèvement : demander une diminution d'impôt Exonération de taxe d'habitation 2016 : conditions
 Exonération de taxe foncière 2016 : qui peut en bénéficier ? Foyer fiscal : définition et rattachement Frais réels 2016 : impôts, calcul et barème
 Impôts locaux 2016 : calcul, exonération et simulation Investissement forestier 2016 et impôt IRPP : définition, calcul et barème
 ISF 2016 : barème, calcul et simulation La taxe sur les ordures ménagères Mensualisation de l'impôt 2016 : comment ça marche
 Micro-foncier 2016 : régime et déclaration Pacs et impôts : quel avantage ? Payer ses impôts 2016 : quand et comment procéder
 Pension alimentaire à un enfant majeur : montant et impôts Pension alimentaire et impôt en 2016 Plus-value sur un terrain 2016 : calcul et taxation
 Prélèvement libératoire : quand le choisir ? Qu'est-ce qu'une taxe de séjour ? Quotient familial 2016 : calcul et plafonnement
 Redevance tv 2016 : exonération et prix Régime réel : quelle imposition choisir ? Revenu fiscal de référence 2016 : qu'est-ce que c'est ?
 Revenu imposable 2016 : définition et calcul Revenu net global : qu'est-ce que c'est et où le trouver ? Revenus fonciers 2016 : déclaration et imposition
 Salaire imposable 2016 : calcul et montant Sofica 2016 : réduction d'impôt et d'ISF Taxe d'habitation 2016 : calcul, exonération et date
 Taxe d'habitation : l'étudiant doit-il la payer ? Taxe foncière 2016 : exonération, calcul et date Taxe foncière 2016 sur le non bâti : calcul et exonération
 Taxe sur les logements vacants : qui la paie ? Tiers provisionnel 2016 : paiement par acompte 

Lettres types
 Demande d'exonération de taxe d'habitation