Rechercher un thème :
Patrimoine >   
Toute l'encyclo pratique

Testament : rédaction, prix et modification

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Que doit contenir un testament ? Quelles sont les règles à respecter pour choisir ses bénéficiaires ? L'intervention d'un notaire est-elle obligatoire ? Combien coûte un testament ? Le JDN répond à vos questions.
 
 
Dernière mise à jour : juillet 2017
 

Définition testament
Qu'est-ce qu'un testament ? C'est un document écrit par lequel une personne désigne les bénéficiaires de ses biens (immobiliers ou mobiliers) ainsi que leur répartition suite à son décès.
Le testament permet aussi à son auteur, aussi appelé testateur, de faire savoir ce qu'il souhaite qu'il advienne de sa dépouille. Il peut notamment y indiquer qu'il est favorable au don d'organes ou qu'il préfère se faire incinérer.
Le testament peut également contenir des informations sur le tuteur qu'il désigne pour ses enfants.
Enfin, c'est l'occasion pour lui de nommer un ou plusieurs exécuteurs testamentaires, c’est-à-dire une ou plusieurs personnes chargées de gérer sa future succession. Il peut aussi bien s'agir d'un proche que d'un notaire.


Personnes concernées
La première personne concernée par le testament est son rédacteur. Ce dernier doit être sain d'esprit, c’est-à-dire en pleine possession de ses facultés de discernement, au moment de son écriture. Une personne majeure sous tutelle, par exemple, ne peut établir un testament qu'avec l'accord du juge ou du conseil de famille. En cas d'insanité d'esprit du testateur, ses héritiers pourront, s'ils le désirent, contester le document. Deuxième condition, l'auteur du testament doit avoir la capacité juridique de disposer de ses biens, ce qui n'est pas le cas à tout âge : entre 16 et 18 ans, une personne ne peut disposer que de la moitié de ses biens.
Les autres personnes concernées par le testament sont les bénéficiaires. Les enfants de la personne défunte en font forcément partie si elle en a. En France, il n'est en effet pas possible de déshériter ses enfants même au bénéfice de ses petits-enfants, qui sont, eux-aussi, des descendants.
En principe, les petits-enfants n'héritent pas de leurs grands-parents. Sauf si leur parent est décédé, s'il renonce à la succession de son propre père ou de sa propre mère ou s'il est indigne de succéder. C'est le cas, par exemple, s'il a été condamné à une peine criminelle pour avoir porté des coups ayant entraîné la mort du défunt. Il est toutefois possible de faire profiter ses petits-enfants de la quotité disponible, c’est-à-dire de la part qui dépasse la réserve héréditaire. Cette dernière s'entend comme la fraction du patrimoine qui revient aux enfants du défunt (ou à son conjoint survivant s'il n'en a pas) et qui ne peut être diminuée.
Le conjoint survivant fait lui aussi partie des bénéficiaires du testament. Si la personne décédée ne laisse derrière elle que des enfants issus du couple, le conjoint survivant peut opter pour l'usufruit de la totalité de la succession ou la pleine propriété du quart de la succession. En revanche, si le défunt a eu des enfants d'une précédente union, le conjoint survivant n'a pas le choix : il hérite du quart de la succession en pleine propriété.


Testament et Pacs
Les individus liés par un pacte de solidarité civile et ceux vivant en union libre n'héritent pas l'un de l'autre. En cas de décès, le survivant n'a pas de droit dans la succession, sauf si le défunt avait fait un testament. Le partenaire de Pacs survivant dispose toutefois d'un droit temporaire au logement : pendant un an à compter de la date du décès, il a le droit de rester gratuitement dans le logement qui constituait sa résidence principale. Ce qui signifie que, si le couple était locataire, les héritiers doivent s'acquitter des loyers durant l'année qui suit le décès.


Rédaction d'un testament
Un testament peut être rédigé par le testateur lui-même – on parle alors de testament olographe – ou par un notaire – le testament est alors dit "authentique". Dans les deux cas, le testateur peut transmettre tout ou partie de ses biens à un ou plusieurs bénéficiaires dans la mesure où il respecte la réserve héréditaire, c’est-à-dire la part d'héritage qui revient à ses descendants, ou, s'il n'en a pas, à son conjoint survivant, et qui ne peut être réduite.
Pour transmettre ses biens, dans la limite de ce que la loi lui autorise, le testateur a le choix entre 3 types de legs :
- le legs universel : il permet de léguer la totalité de ses biens à une ou plusieurs personnes entre lesquelles le partage s'effectuera à parts égales
- le legs à titre universel : il permet de léguer une partie de ses biens
- le legs particulier : il permet de léguer à une personne un ou plusieurs biens ciblés (des bijoux, par exemple).
Dans son testament, une personne a également la possibilité de choisir un second bénéficiaire au décès du premier. Deux instruments lui permettent d'indiquer deux légataires successifs : le legs graduel et le legs résiduel. Contrairement au premier, le second n'oblige pas le 1er bénéficiaire désigné à conserver les biens.


Testament et notaire
L'intervention d'un notaire n'est pas nécessaire dans la rédaction d'un testament. Si vous choisissez de passer par un notaire, vous supporterez des coûts de rédaction, qui s'élèvent à 117 euros hors taxe (115,39 euros à compter du 1er mai 2016). Même si vous n'avez pas fait appel à un notaire pour l'établir, vous pouvez confier votre testament à un notaire pour qu'il le conserve à son étude. Cela vous occasionnera des frais au titre du PV d'ouverture et de description (ouverture du testament à votre décès et lecture de celui-ci), qui s'élèvent à 27,30 euros (26,92 euros à compter du 1er mai 2016), et au titre de la garde du document avant votre décès (27,30 euros également, puis 26,92 euros). Ces frais de garde vous sont épargnés si le notaire s'est occupé de la rédaction de votre testament.


Testament olographe
Un testament est qualifié d'olographe lorsqu'il est rédigé par le testateur sans l'intervention d'un notaire. Cette qualité n'empêche pas que le rédacteur du testament puisse décider par la suite de confier son document à un notaire pour qu'il soit enregistré au fichier central des dispositions de dernières volontés (FCDDV) et rangé en sécurité.


Testament authentique
Contrairement à un testament olographe, un testament est qualifié d'authentique, ou de mystique, lorsqu'il est rédigé par un notaire, à partir des éléments dictés par le testateur. Cette procédure suppose notamment la présence de deux témoins (ou d'un second notaire). Après sa rédaction et sa lecture à voix haute devant le testateur et les témoins, tous les participants doivent signer le document. Le testament authentique est ensuite enregistré au fichier central des dispositions de dernières volontés (FCDDV), et conservé par le notaire.


Prix d'un testament
Un testament n'occasionne des frais que lorsqu'un notaire intervient dans la procédure, que ce soit pour sa rédaction et sa conservation ou sa simple conservation. Dans le cas d'un testament olographe, c’est-à-dire rédigé par le testateur lui-même, déposé chez un notaire, les frais s'élèvent à 54,60 euros (53,84 euros à compter du 1er mai 2016), hors TVA (la moitié au titre de la conservation du document et l'autre au titre de l'ouverture de celui-ci et de sa description au décès du testateur). Dans le cas d'un testament authentique, les frais de rédaction atteignent 117 euros (115,39 euros à compter du 1er mai 2016), hors taxe, toujours, auxquels s'ajoutent 54,60 euros de frais d'ouverture et de description.


Modifier un testament
Une personne peut modifier son testament, voire le remettre en cause dans son intégralité, à tout moment. Si elle l'a déposé chez un notaire, elle doit effectuer un acte de déclaration de changement de volonté pour le modifier ou en établir un nouveau si elle souhaite révoquer le précédent. Si elle conserve le document elle-même, il lui suffit de le détruire et d'en rédiger un nouveau.

 
 
Copyright Benchmark Group Envoyer à un ami | Imprimer  
 

 
 
 

Finances personnelles
 Aides financières
Fiches pratiques
 CMU 2017 : dossier, plafond et demande Aide juridictionnelle 2017 : dossier, barème et plafond Allocation de rentrée scolaire 2017 : montant et conditions
 Allocation de soutien familial 2017 : durée, montant et bénéficiaires Allocation logement 2017 : simulation, calcul et demande Allocations familiales 2017 : montant, calcul et simulation
 Allocation veuvage 2017 : montant et demande Apa 2017 : conditions d'attribution et montant APL 2017 : simulation, calcul et plafond
 Bourse des collèges 2017-2018 : montant et versement Bourse Erasmus 2017 : demande, montant et versement Complément familial 2017 : montant et plafond
 Majoration pour la vie autonome 2017 : conditions et montant Paje 2017 : mondant, conditions et simulation Permis à 1 euro : montant et démarche

Lettres types
 Demande d'aide financière Lettre de demande de bourse 
 Banque - assurance
Fiches pratiques
 Taux d'intérêt légal 2017 : calcul, historique, majoration Assurance civile : attestation, franchise et prix Assurance dépendance 2017 : comparatif et taux
 Assurance propriétaire non occupant : définition et obligation Autorisation de découvert : demande, coût et dépassement Banque mutualiste : qu'est-ce qu'une banque coopérative ?
 Changer de banque en 2017 : comment faire ? Changer de banque en 2017 : comment faire ? Compte bancaire : ouvrir et clôturer un compte
 Compte joint : ouvrir et fermer un compte commun Crédit revolving : tout sur le crédit renouvelable Faire opposition : carte, chèque et prélèvement
 FICP : tout sur le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers Frais bancaires 2017 : règles et comparatif Interdit bancaire : durée, crédit et découvert
 La responsabilité civile Le chèque de banque Le compte courant
 Loi Hamon : assurance auto et prêt immobilier, mutuelle et banque Loi Lagarde : ce qu'elle a changé Opposition à un prélèvement : comment faire ?
 Prélèvement automatique : quels sont vos droits Prêt personnel 2017 : taux, calcul et simulation Procuration bancaire : comment l'établir
 Protection juridique : qu'est-ce que c'est et combien ça coûte ? Remboursement anticipé : frais, calcul et pénalité  

Lettres types
 Contestation de refus d'indemnisation Décompte de remboursement anticipé Demande d'annulation de virement permanent
 Demande d'augmentation du plafond de carte bancaire Demande d'autorisation de découvert Demande de renouvellement de découvert
 Lettre de clôture de compte bancaire Lettre de déclaration de sinistre Lettre de demande de prêt
 Lettre de demande de remboursement anticipé Lettre de désolidarisation de compte joint Lettre de procuration bancaire
 Lettre de résiliation d'assurance Lettre de résiliation d'assurance auto Lettre de résiliation de mutuelle
 Modèle de demande de mainlevée de caution Modèle de lettre de contestation 
 Divers
Fiches pratiques
 Acte sous seing privé : bien le rédiger Attestation sur l'honneur : ce qu'elle doit contenir Carte grise : changement d'adresse, prix et demande
 Cerfa : qu'est-ce que c'est et comment le télécharger Certificat de non gage (gratuit) Chèque sans provision : les recours
 Injonction de payer : formulaire, opposition et lettre La procuration bancaire et la procuration devant le notaire Le dossier de surendettement
 Le Mont-de-Piété Papiers à conserver : lesquels garder et combien de temps Prêteur sur gage : qu'est-ce que c'est ?
 Quitus : qu'est-ce qu'un quitus ? Reconnaissance de dette : comment en faire une ? Saisie sur salaire 2017 : barème et calcul
 Société de recouvrement : rôle et définition Timbre fiscal : où l'acheter et à quel prix ? 

Lettres types
 Attestation d'hébergement Contestation d'une amende majorée Demande d'échéancier de paiement à huissier
 Demande de résiliation de contrat de téléphone Demande de vérification de compteur d'eau Exemple de dépôt de plainte
 Lettre de changement de RIB Lettre de décharge en cas de remise d'argent Lettre de mise en demeure
 Lettre de réclamation Free Lettre de reconnaissance de dette Lettre de remboursement d'acompte
 Lettre de résiliation Canalsat Lettre de résiliation Free Lettre de résiliation SFR
 Lettre d'interdiction de casino Modèle d'attestation sur l'honneur Modèle de bon pour pouvoir
 Modèle déclaration de changement d'adresse Modèle de procuration pour carte grise Modèle de témoignage écrit
 Résiliation assurance téléphone  
 Epargne
Fiches pratiques
 Acheter de l'or : mode d'emploi Acheter des actions : comment s'y prendre CEL (Compte épargne logement) 2017 : plafond, intérêt et prêt
 Compte à terme : fonctionnement, taux et fiscalité Compte rémunéré : définition et ouverture Compte sur livret 2017 : taux, plafond et fiscalité
 Compte-titres : fiscalité, transfert et comparatif Contrat d'assurance-vie : souscription, rachat et résiliation Contrat de capitalisation : fiscalité, comparatif et donation
 Contrat Madelin : retraite et prévoyance Euronext  Fonds d'investissement de proximité : fiscalité et souscription
 Fonds euros : définition, rendement et composition Fonds euros dynamiques : définition Fonds profilés - Définition
 Forex : définition et avis Gestion alternative : définition en finance L'épargne retraite
 Les actions non cotées Les OPCVM : tout sur ces produits de gestion collective Livret B 2017 : taux et plafond
 Livret d'épargne 2017 : taux, plafond et comparatif Livret jeune 2017 : plafond, taux et intérêt Option binaire : tout sur le trading sur option binaire
 Parts sociales : cession, nantissement et fiscalité PEA (plan d'épargne en actions) : fonctionnement et fiscalité  PEA-PME 2017 : plafond, fiscalité et valeurs éligibles
 PEP (Plan d'épargne populaire) 2017 : taux, plafond et fiscalité PERP 2017 : simulation, comparatif et fiscalité  Plafond épargne retraite : ce que c'est, et à quoi il sert
 Produits structurés : définition et fiscalité  Qu'est-ce que l'épargne handicap ? Qu'est-ce qu'un investissement forestier ?
 Qu'est-ce qu'un warrant ? SICAV : définition Sicav monétaire 2017 : définition, rendement et fiscalité
 Tontine : définition et fiscalité  Trading haute fréquence : définition et risques Unités de compte : définition en finance
 Famille
Fiches pratiques
 Abattement sur donation 2017 : les montants Abattement sur succession : montants 2017 Carte famille nombreuse : renouvellement et demande
 Concubinage : définition, Caf et impôts  Conjoint survivant : droit et devoir en cas de succession Convention de Pacs : bien la rédiger
 Convention obsèques : à quoi ça sert, et comment bien la choisir Déclaration de succession : où, quand et comment la déposer Divorce sans juge 2017 : loi, prix et notaire
 Donation au dernier vivant : succession du conjoint survivant Donation aux enfants : frais et abattement en 2017 Donation : faire une donation de son vivant
 Donation-partage 2017 : frais et fiscalité Donation Sarkozy : âge, montant et succession Don manuel 2017 : définition et avantages
 Droits de donation 2017 : calcul et paiement Droits de succession 2017 : calcul, montant et barème EHPAD : établissement pour personnes âgées dépendantes
 Frais d'obsèques : succession, impôt et aide La carte enfant famille Le contrat de mariage
 Mariage sans contrat : quels sont les risques ? Mise sous tutelle : lettre de demande et démarches Pacs 2016 : documents et avantages pour les impôts
 Pacs 2016 : documents et avantages pour les impôts  Pension alimentaire 2017 : calcul et montant Prestation compensatoire 2017 : calcul, montant et imposition
 Procédure de divorce : comment divorcer et combien ça coûte Qu'est-ce que la communauté universelle ? Rachat de soulte : frais et procédure
 Remariage : délai, pension alimentaire et succession Renonciation à une succession : délai et formalités Séparation de biens : tout savoir sur ce régime matrimonial
 Succession et assurance-vie : le contrat après le décès Succession : renonciation, droits et frais de notaire Testament : rédaction, prix et modification

Lettres types
 Convention de Pacs Demande de délégation de l'autorité parentale Demande d'inscription scolaire hors secteur
 Exemple de contrat de mariage Lettre de demande de dossier médical Lettre de demande de mise sous tutelle
 Modèle de déclaration de concubinage Modèle de testament 
 Impôts
Fiches pratiques
 Avantage fiscal : Pacs, Cesu et mariage CITE 2017 : calcul et conditions du crédit d'impôt énergétique Contrôle fiscal : durée, opposition et mise en recouvrement
 Déficit foncier 2017 : report et calcul Dégrèvement : demander une diminution d'impôt Exonération de taxe d'habitation 2017 : conditions
 Exonération de taxe foncière 2017 : qui peut en bénéficier ? Foyer fiscal : définition et rattachement Frais réels 2017 : impôts, calcul et barème
 Impôts locaux 2017 : calcul, exonération et simulation Investissement forestier 2017 : rendement et défiscalisation IRPP : définition, calcul et barème
 ISF 2017 : barème, calcul et simulation Mensualisation de l'impôt 2017 : comment ça marche Micro-foncier 2017 : régime et déclaration
 Pacs et impôts : quel avantage ? Payer ses impôts 2017 : quand et comment procéder Pension alimentaire à un enfant majeur : montant et impôts
 Pension alimentaire et impôt en 2017 Plus-value sur un terrain 2017 : calcul et taxation Prélèvement libératoire : quand le choisir ?
 Qu'est-ce qu'une taxe de séjour ? Quotient familial 2017 : calcul et plafonnement Redevance tv 2017 : exonération et prix
 Régime réel : quelle imposition choisir ? Revenu fiscal de référence 2017 : qu'est-ce que c'est ? Revenu imposable 2017 : définition et calcul
 Revenu net global : qu'est-ce que c'est et où le trouver ? Revenus fonciers 2017 : déclaration et imposition Salaire imposable 2017 : calcul et montant
 Sofica 2017 : réduction d'impôt et d'ISF Taxe d'habitation 2017 : calcul, exonération et date Taxe d'habitation d'un étudiant : doit-il la payer ?
 Taxe foncière 2017 : exonération, calcul et date Taxe foncière 2017 sur le non bâti : calcul et exonération Taxe sur les logements vacants : qui la paie ?
 TEOM : locataire, calcul et définition Tiers provisionnel 2017 : paiement par acompte 

Lettres types
 Demande de dégrèvement Demande de rattachement au foyer fiscal Demande d'exonération de taxe d'habitation
 Formulaire de déclaration des frais réels Impôts : demande de délais de paiement Lettre de demande de remise gracieuse
 Lettre de recours hiérarchique Modèle de réclamation aux impôts