Laurent Sorbier : le start-uper de Matignon
Par le JDNet (Benchmark Group)
URL : http://www.journaldunet.com/0207/020702sorbier.shtml
Mardi 2 juillet 2002

En savoir plus sur...

Côté face, privé, côté pile, public. Connu dans le monde de la Net-économie pour avoir cofondé le portail Spray France en 1999, Laurent Sorbier vient d'être nommé conseiller technique lié à la "Société de l'information" auprès du cabinet de Jean-Pierre Raffarin. Une information qui a été dévoilée dans l'édition du 1er juillet des Echos.net. Le décret officiel de sa nomination devrait être publié dans le courant de la semaine.

En qualité de conseiller technique Internet, Laurent Sorbier va disposer d'un poste de choix pour suivre l'évolution du secteur. Même si, pour le moment, sa lettre de mission reste encore à définir. "Je pense qu'avec le discours de politique générale de Jean-Pierre Raffarin [NDLR : prévu mercredi après-midi à l'Assemblée nationale], des priorités high tech vont se dégager", estime Laurent Sorbier. Selon le nouveau conseiller technique de Matignon, Internet est un sujet "transverval" pour le nouveau gouvernement et devrait toucher plusieurs domaines ministérielles (éducation, justice, économie, etc.). Reste que le ministère de la Recherche et des Nouvelles Technologies, piloté par Claudie Haigneré, devrait disposer de prérogatives étendues sur le volet Internet.

La nomination en qualité de conseiller technique auprès de Matignon constitue, pour Laurent Sorbier, un retour aux sources. Ce professeur de Sciences-Politique à Paris suit depuis longtemps les rapports entre Internet et les pouvoirs publics. Entre 1995 et 1997, il a été chargé de mission Internet auprès du cabinet du ministère des Télécommunication, à l'époque dirigé par François Fillon. Entre 1997 et 1999, Laurent Sorbier a par la suite collaboré avec le Commissariat Général au Plan pour suivre le dossier "technologies et société de l'Information".

En savoir plus sur...

Avant de prendre ses nouvelles fonctions dans la sphère gouvernementale, Laurent Sorbier a occupé entre novembre 2000 et janvier 2002 les fonctions de directeur général d'eAuctionRoom.com, site spécialisé dans la retransmission en ligne de ventes aux enchères de commissaires-priseurs. La société a été placée en liquidation judiciaire le 6 juin dernier après avoir levé 75 millions de francs (11,43 millions d'euros), auprès notamment d'Innovacom et de la Compagnie Financière Edmond de Rotschild. Un vrai parcours de start-uper.

[Philippe Guerrier, JDNet]