Le mail, c'est simple comme un coup de fil
Par le Journal du Net (Benchmark Group)
URL : http://www.journaldunet.com/0402/040210mailmobile.shtml
Lancer l'impression

Mardi 10 février 2004

Le site
Teleflip.com
Guy Bothman, fondateur du service américain Teleflip.com, est parti d'un constat : quand une personne veut envoyer un mail sur le téléphone portable d'une de ses connaissances, ce que la plupart des opérateurs permettent aujourd'hui, il lui faut connaître le nom de cet opérateur téléphonique mobile et le modèle-type de l'adresse mail pour lui écrire (par exemple, numéro_de_téléphone@opérateur.com ou encore numéro@mobile.opérateur.com, etc.). La solution trouvée par Guy Bothman, et révélée par le New York Times, a été de créer un service qui se charge de trouver tout seul la bonne adresse mail.

Le principe est simplissime : il suffit d'envoyer un mail selon le système d'adresse numéro_de_téléphone@teleflip.com. Le service se charge automatiquement de trouver à quel opérateur correspond le numéro et de faire suivre le message au destinataire en utilisant le format correct d'adresse mail. Finalement, le message arrive sur le téléphone portable du destinataire quelques minutes plus tard.

"Quand vous envoyez un mail à un ordinateur, vous ne savez pas si la personne est derrière son écran à ce moment là ni si elle pourra le lire rapidement, explique au New York Times Guy Bothman. En envoyant votre message par mail vers un téléphone portable, vous avez beaucoup plus de chance que votre destinataire le lise à l'instant où il arrive."

Lancé depuis Thanksgiving 2003 (fin novembre), le service est entièrement gratuit mais Guy Bothman ne s'interdit pas la possibilité de gagner un jour de l'argent avec en incluant de cours messages publicitaires dans les missives expédiées. Le nombre d'utilisateurs double chaque semaine et Teleflip compte déjà plusieurs milliers d'usagers, souligne le New York Times. Afin d'éviter le spam, le service est doté de filtres et impose un quota de mails envoyés chaque jour à un même numéro et nombre maximum de messages envoyés par un même expéditeur.

Le site
Teleflip.com

Ce service, qui est pour l'instant proposé exclusivement aux Etats-Unis, au Canada et dans les Caraïbes, devrait accompagner l'essor de l'utilisation du SMS dont l'usage est nettement moins répandu outre-Atlantique qu'en Europe ou en Asie en raison d'un mode de communication plus centré sur la voix que sur l'écrit en Amérique.

[Rédaction, JDNet]