Partager cet article

RSS

JDNTous les sondagesSi des pubs étaient systématiquement diffusées avant les vidéos sur les sites de partage vidéo…

Si des pubs étaient systématiquement diffusées avant les vidéos sur les sites de partage vidéo…
40%
Vous n'en regarderiez plus
28%
Vous n'allez jamais sur ce genre de sites
28%
Vous en regarderiez moins
4%
Vous regarderiez autant de vidéos
Démarré le 13/08/2007 | 25 votes | Résultat au 13/08/2007
La pub vidéo, un business model à risque

Plus de 60 % des lecteurs du JDN visiteraient moins ou plus du tout les sites tels que YouTube et Dailymotion si des spots de pub étaient diffusés systématiquement avant les contenus vidéo. (21/08/2007)

La monétisation des sites de partage de vidéos se fera notamment sur la capacité des sites tels que YouTube et Dailymotion à mettre en œuvre des solutions de publicité vidéo pour les annonceurs. Mais toute la difficulté consiste à doser savamment les formats et la quantité de publicités diffusées pour ne pas rebuter les utilisateurs.

L'une des opportunités pour ces sites est de diffuser en introduction des vidéos postées par les utilisateurs des spots de publicité. Face à cette possibilité, les lecteurs du Journal du Net se montrent réticents : la plus grande partie des répondants à notre sondage, 32,1 %, affirme que la diffusion systématique de telles vidéos publicitaires les conduirait à limiter leur consommation de vidéos. 29,7 % des lecteurs adopteraient un comportement plus extrême, en ne regardant plus jamais de vidéos sur les sites de partage. Au total, ce sont donc près de 62 % des lecteurs qui diminueraient leur consommation. Ce sont certainement les jeunes qui seraient le plus susceptibles de passer outre cette forme de publicité (lire l'article Vidéo en ligne : l'explosion du marché, du 14/08/07).

Pour 25,2 % des lecteurs interrogés, la question ne se pose pas puisqu'ils ne visitent jamais ce genre de sites. Seuls 12,9 % des répondants ne changeraient rien à leurs habitudes de consommation dans le cas de figure exposé.

Ces résultats sont à mettre en rapport avec plusieurs sondages qui ont été effectués aux Etats-Unis sur cette question, et qui tendent à montrer que la publicité doit être utilisée avec parcimonie pour ne pas braquer les internautes. L'un d'entre eux, effectué par Wired Magazine en octobre 2006 auprès de 500 lecteurs, établissaient ainsi que 63 % des internautes toléreraient un modèle de revenus basé sur les bannières, sur YouTube, mais que seuls 14 % accepteraient un système de vidéos diffusées en introduction des fichiers postés.

Il ressortait d'une autre étude, réalisée par Harris Poll en décembre 2006 auprès de 360 personnes, que 31 % des utilisateurs réguliers de YouTube visiteraient beaucoup moins souvent le site si des spots étaient systématiquement diffusés en introduction des vidéos, tandis que 42 % le visiteraient un peu moins souvent. Il ne semble donc pas y avoir de différence notable entre les internautes français et américains sur ce point. Un vote en forme d'avertissement express pour YouTube ou Dailymotion : la publicité, passe encore, mais à petite dose.

Commentaire réalisé le 13/08/2007

Si des pubs étaient systématiquement diffusées avant les vidéos sur les sites de partage vidéo…

Vous n'allez jamais sur ce genre de sites

Vous n'en regarderiez plus

Vous en regarderiez moins

Vous regarderiez autant de vidéos

démarré le 13/08/2007
Journal du Net Envoyer Imprimer Haut de page
A VOIR EGALEMENT
Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters