Partager cet article

RSS
BOURSE

 Tous nos articles

Journal du Net > Solutions >  " Conception de sites Web : l'art de la simplicité "
Article
 
22/08/00

" Conception de sites Web : l'art de la simplicité "

  Envoyer Imprimer  

Loin d'être un énième guide sur le bon usage du HTML, le livre "Designing Web usability : the practice of simplicity"de Jakob Nielsen est, selon lui, une " arme secrète pour concevoir des sites qui sauront se distinguer de la masse des autres ". Et l'auteur de poursuivre en affirmant que " la plupart des concepteurs de sites ne connaissent pas (ou ignorent volontairement) les techniques simples enseignées ici ".

Provocateur au premier abord, J.Nielsen propose en réalité à son lecteur une véritable visite accompagnée, à travers une sélection de sites Internet dont il relève les dysfonctionnements. Et c'est bien là l'originalité et l'intérêt d'une démarche à la fois pragmatique et pédagogique. Les enseignements présentés dans cet ouvrage sont issus de centaines de tests utilisateurs réalisés depuis le début des années 1980.

Ancien ingénieur chez Sun Microsystems, l'auteur a en effet fondé, en compagnie de Donald Norman (ex-responsable de la recherche d'Apple Computer), le cabinet Nielsen-Norman Group. Ses travaux visent à dégager les principes d'ergonomie qui rendent un site facile à utiliser, et pas seulement agréable à regarder. J.Nielsen part d'un constat qui pourrait être partagé par tout responsable marketing : le succès d'un site dépend de sa capacité à fidéliser ses visiteurs. Certes, a-t-on envie de lui répondre, mais comment ? " Faites simple, et intéressez-vous aux objectifs de l'utilisateur plutôt que de vouloir créer un site au design tapageur ", affirme l'auteur.

En terme d'ergonomie, l'objectif est de diminuer au maximum le temps d'apprentissage pour un nouveau visiteur. Et cela passe d'abord par le respect de quatre règles principales : un téléchargement rapide, la régularité et la fréquence des mises à jour, la facilité d'utilisation du site et la qualité du contenu. Le non-respect de ces principes de base appelle une mise en garde par l'auteur : " tous les concurrents ne sont qu'à un clic de souris ! " Et J.Nielsen va même jusqu'à évoquer le " darwinisme (…) qui finira par éliminer tous les sites à l'ergonomie déficiente ". Qu'en est-il alors du risque de standardisation des sites ?, pourrait-on lui rétorquer. L'auteur en est bien conscient et affirme que l'application de règles simples en terme d'usabilité n'est en rien incompatible avec la personnalisation des fonctionnalités ou du niveau d'information. De même, il rappelle que le média est loin d'avoir atteint sa phase de maturité, et l'innovation a sa place pour peu qu'elle soit adaptée aux besoins des utilisateurs.

Au-delà de la simplicité apparente de certaines affirmations (" il ne suffit pas de proposer un contenu de qualité : il faut aussi que ce contenu soit utile aux visiteurs ", ou encore : " si un client ne parvient pas à trouver un produit sur un site de commerce électronique, il ne l'achètera pas "), force est de constater que les sites qui n'intègrent pas une perspective utilisateur sont encore bien nombreux. Pourtant, on ne peut que suivre l'auteur en soutenant que "l'utilisabilité" (usability) des sites est un facteur essentiel de leur succès.

Paru en décembre 1999 dans sa version en anglais, cet ouvrage a été récemment traduit en français sous le titre " Conception de sites Web : l'art de la simplicité ", CampusPress, 420 pages, 249 FF (37.96 euros), juin 2000. [Carole Boustani , JDNet]


JDN Solutions Envoyer Imprimer Haut de page
A VOIR EGALEMENT

Sondage

Votre entreprise utilise-t-elle déjà Docker ?

Tous les sondages