Journal du Net > Solutions >  L'agence Empreinte Multimedia vend son TVKiosque aux grands comptes
Article
 
14/06/01

L'agence Empreinte Multimedia vend son TVKiosque aux grands comptes

  Envoyer Imprimer  

"Nous arrivons toujours sur un secteur quand personne ne le connaît", résume le fondateur de la société baptisée à sa création en 1989 François Caron Conseil en communication. Aujourd'hui présente sur le salon NarrowCast, la société s'appelle Empreinte Multimédia et concentre ses activités autour du streaming vidéo. Entre temps, de 1994 à 1997, la société s'est aussi appelée Empreinte Sonore parce qu'elle réalisait des CD-Rom audio, puis vidéo... puis des sites web. Mais depuis 1997 et ses premières retransmissions vidéo en direct sur le web -introduisant alors les technologies de Real Networks- le caractère avant-gardiste de l'agence Empreinte Multimédia a déjà séduit plusieurs grandes structures.

Objectif "anti-techno" et "simplification à outrance"...
Défini comme un service de gestion et d'hébergement pour la diffusion de vidéo sur Internet et extranet, "le travail sur les codes sources de TVKiosque a commencé il y a presque deux ans déjà", indique François Caron. Une manière de signifier à nouveau qu'Empreinte Multimédia se lançait sur un créneau encore inoccupé : les solutions de gestion et de diffusion de vidéo en mode ASP (location d'application en ligne). L'application -hébergée sur l'intranet de l'entreprise ou en mode ASP complet- s'inspire d'une volonté de "simplification à outrance, selon les termes de François Caron.

Nous ne voulons surtout pas faire de différence entre une webTV et une application e-learning". Considérant que ce type d'appellations ne fait que refléter de façon éphémère les usages du moment, François Caron ambitionne plutôt d'offrir à ses clients un outil qu'ils auront toute liberté d'adapter à leurs besoins spécifiques... quitte à s'adresser, du coup, à un marché très large et non pas à un segment donné. "TVKiosque peut donc servir à créer un site média traditionnel comme à agrémenter un site déjà en place avec des liens vidéo", résume le fondateur.

... les grands comptes industriels sont séduits
"Nous avons constaté que 30 à 35% des internautes qui viennent sur le site Citroen.fr passent en moyenne 20 minutes sur TVCitroen.com" indiquait Stéphane Nicolas, de Citroën, à l'occasion du Forum Benchmark Group du 3 mai 2001 consacré à la vidéo sur le web. Et le constructeur automobile n'est pas le seul à avoir adopté la dernière solution d'Empreinte Multimédia. Désormais, Dassault s'est également équipé de son TVKiosque, tout comme le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA) ou encore l'Université Médicale Virtuelle Francophone.

François Caron explique ces quelques succès par le fait que "la livraison d'un TVKiosque est l'affaire de trois jours. Et nous proposons évidemment la formation et le support technique nécessaires", poursuit-il. Mais l'intéressé affirme que le potentiel de son offre demeure immense : "Concernant ce nouveau mode de communication audio-visuelle, nous avons un gisement à 95% inexploité", lance-t-il. Et parmi les 5% de prospects déjà équipés de telles solutions, François Caron constate que "sur 75 fonctions possibles dans TVKiosque, 45 seulement sont utilisées".

Côté développement, la ligne de l'agence est claire : "pas de VB scripts, pas de Java, pas de Smil... trop instables et pas assez compatibles", tranche le fondateur. Empreinte Multimédia fait par ailleurs confiance à l'environnement serveur Linux, "moins cher et plus performant", ainsi qu'aux langages Perl et PHP. Déterminé à fournir sa solution suivant "toutes les formules" possibles, François Caron indique enfin que l'objectif de sa société consistera bientôt à "délocaliser la vente auprès d'intégrateurs tiers tout en gardant dans son giron les clients historiques".


JDN Solutions Envoyer Imprimer Haut de page

Sondage

Votre entreprise évolue-t-elle vers une informatique bimodale ?

Tous les sondages