INFRASTRUCTURE
Olivier Seznec (Cisco) : "Les entreprises veulent avoir accès à leur SI en toute mobilité"
Le directeur technique de l'équipementier télécoms dégage les principales tendances actuelles du secteur : mobilité tous azimuts, sécurité de l'infrastructure, IP communications...  (12/11/2004)
  En savoir plus
 Cisco
Forum Benchmark Télécommunications d'entreprise

Dossier Réseaux
JDN Solutions : Quel état des lieux faites-vous du marché des télécoms ?
Olivier Seznec. En 2004, la marché est sorti du creux de la vague, touché il y a un an. Les entreprises, suite à l'éclatement de la bulle Internet, avaient en effet freiné leurs investissements, dans une dynamique très forte de contrôle des coûts.

Mais à un moment donné, cela a ses limites. La reprise des investissements différés se porte actuellement sur les équipements réseaux, des équipements généralement remplacés dans un cycle de 3 à 5 ans. Ces derniers ne sont pas jetés, loin s'en faut : ils migrent du cœur du réseau vers la périphérie, où ils seront très performants. On les utilise alors sur des groupes de travail.

En parallèle, de nouveaux usages deviennent incontournables, comme la mobilité, que ce soit le sans fil mais aussi le nomadisme en entreprise. Les technologies VPN se développent et l'accroissement de la demande en sécurité se traduit par de nouveaux besoins. La partie IP communication est en pleine croissance également, la téléphonie classique devant être remplacée - c'est un premier point -, un autre enjeu étant de faciliter l'accès au système d'information via cette technologie.

Comment évolue la demande des entreprises ?
On voit de plus en plus de demandes de virtualisation - de "on demand" en termes marketing - ce qui se traduit par le fait d'avoir une infrastructure facilement redimensionnable au gré des besoins. Pour, par exemple redéfinir des VLAN en fonction de besoins ponctuels, ou virtualiser des pare-feu ou des systèmes de stockage, bref pour avoir plus de souplesse dans la gestion de son SI.

"C'est la qualité de la demande qui évolue"
Pour revenir aux technologies d'IP communication, il est important de comprendre que les entreprises veulent avoir accès à leur SI en toute mobilité. Cela se traduit concrètement - par exemple - par le déploiement de softphones permettant d'obtenir le même environnement qu'avec un PC de bureau, ou le déploiement de PC portables équipés d'un client VPN et d'une carte sans fil, qui permettent d'être dans un hot spot et d'avoir la téléphonie qui a suivi. Ou, via la messagerie unifiée et le Voice XML, de se faire lire l'information présente sur un site Web.

Ces demandes ne sont pas généralisées, elles émanent de populations de cadres et de dirigeants très friandes d'applications de mobilité et de collaboration, notamment le partage de documents en visio-conférence. C'est donc la qualité de la demande qui évolue et les technologies IP communication y répondent parfaitement.

Dans cet environnement, comment se place votre offre ?
Nous avons une approche de bout en bout, avec une forte plus value apportée car - quand on connecte un téléphone IP sur un switch Cisco par exemple -, il y a reconnaissance et auto-alimentation du poste. Nous jouons donc - dans ce contexte - la carte de la simplicité d'utilisation et de la garantie de performances.

"Nos rachats récents montrent que nous ne jouons pas le court terme"
Notre objectif - outre la simplification des déploiements - est de travailler sur les architectures et d'apporter notre savoir-faire pour sécuriser l'applicatif dans son environnement.

Nos rachats récents montrent que nous ne jouons pas le court terme, la politique de R&D de Cisco voulant que 70% de notre innovation proviennent de nos laboratoires, le reste d'alliances stratégiques ou d'acquisitions. L'idée est d'intégrer les technologies acquises dans nos produits.

Les rachats de Twingo Systems, de Riverhead Networks, Perfigo concernent le secteur de la sécurité. Car aujourd'hui, le réseau devient universel, il s'ouvre auprès des utilisateurs mobiles de l'entreprise, de ses sous-traitants ou co-traitants, d'acteurs tiers ou même de clients, dans le cas du commerce électronique. C'est d'ailleurs pour cela que nous avons lancé le protocole NAC - pour Network Admission Control - qui fait le lien entre le système et le réseau, pour mieux sécuriser l'infrastructure.

  En savoir plus
 Cisco
Forum Benchmark Télécommunications d'entreprise

Dossier Réseaux
Le rachat de P-Cube porte quant à lui sur la sécurité et les solutions pour augmenter la valeur du réseau des opérateurs. Celui de NetSolve concerne le service, pour accompagner les gros déploiements en technologies IP communication. Les annonces récentes des gros contrats que nous avons signés montrent la montée en puissance de ce type de projets [lire l'article du 01/10/2004].
 
 
Fabrice DEBLOCK, JDN Solutions
 
 
Accueil | Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Auralog - Tellmemore | Publicis Modem | L'Internaute / Journal du Net / Copainsdavant | Isobar | MEDIASTAY

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters