INFRASTRUCTURE 
Sommaire Infrastructure
Le langage Java fête ses 10 ans
Le célèbre langage objet de Sun a su s'imposer au sein des entreprises comme l'une des principales infrastructures de développement et de déploiement d'applications Web et intranet. Mais le succès n'a pas été immédiat.  (10/05/2005)
  En savoir plus
 Java
JDNET Développeurs Java/J2EE
Sans nul doute l'un des langages de programmation les plus célèbres à travers le monde, le Java constitue aujourd'hui le socle de la plupart des intranets déployés aujourd'hui par les entreprises, et d'un très grand nombre de sites Web. Mais cette infrastructure touche également d'autres domaines, parfois plus grand public. Selon son créateur Sun, près de 500 millions de terminaux mobiles commercialisés s'adossent à Java.

Lancé il y a 10 ans, en mai 1995, ce langage aujourd'hui concurrencé par la technologie Microsoft n'a pourtant pas connu immédiatement son heure de gloire.

Le Java est issu d'un chantier de R&D initié par Sun dès 1991. Un programme (Nom de code : the Green Project) dont l'objectif était de faire converger appareils à commandes digitales et informatique. Dans le plus grand secret, une dizaine de développeurs de Sun supervisés par Patrick Naughton, Mike Sheridan et James Gosling s'isolent pendant 18 mois. Les premiers résultats sont dévoilés durant l'été 1992 : l'équipe présente une télécommande, sous forme d'écran tactile, dont le système de contrôle repose sur un embryon de ce qui deviendra plus tard le Java.

L'une des principales caractéristiques du futur langage est déjà présente dans cette première mouture : l'infrastructure applicative du système est portable, notamment en vue de rendre l'application de contrôle compatible avec l'ensemble des machines et processeurs cibles. Reprenant les grandes caractéristiques du C++ de Microsoft, le langage utilisé est déjà orienté objet à la différence de ce dernier. Moins lourd, il est considéré comme plus facile d'accès. Il est d'abord baptisé Oak - ce qui veut chêne en français.

Les premiers projets sont centrés sur la vidéo à la demande

Les premiers projets commerciaux lancés par Sun autour de la nouvelle infrastructure sont centrés sur la vidéo à la demande et les récepteurs numériques notamment (set-op box). Mais ces initiatives seront très vite abandonnées, la demande n'étant pas au rendez-vous sur un créneau encore tâtonnant.

L'émergence du Web va donner au Oak une nouvelle vie. Il possède en effet tous les atouts pour s'imposer sur ce nouveau terrain. Pour preuve : Internet fait cohabiter sur un même réseau des systèmes divers. Or, le langage de Sun est conçu pour être portable tout en étant suffisamment léger pour une bande passante limitée. En 1994, le constructeur travaille à son adaptation pour le Web : des applications capables de fonctionner sur un navigateur (les applets) sont notamment élaborées. La version en préparation donne lieu a un nouveau nom : "Java" en référence au café, boisson préférée des programmeurs, dont la matière première est notamment produit sur l'île de Java.

Lancée officiellement en 1995, la nouvelle version (Java 1.0) est soutenue par Netscape qui l'intègre à son navigateur. On connait la suite. Des milliers de sociétés adoptent Java. Des éditeurs (IBM, BEA, Oracle, etc.) commercialisent des serveurs d'applications pour assurer les déploiements. En 1997, Sun dévoile une première infrastructure Java normalisée (J2EE), avec pour objectif de standardiser ces serveurs et faciliter le portage des programmes réalisés de l'un à l'autre.

  En savoir plus
 Java
JDNET Développeurs Java/J2EE

L'ensemble des grands éditeurs de solutions d'infrastructure sont aujourd'hui fidèles à J2EE... hormis Microsoft qui a choisi de se positionner comme concurrent en lançant sa propre technologie de plate-forme applicative à partir de 2001 : .Net.

 
 
Antoine CROCHET-DAMAIS, JDN Solutions Sommaire Infrastructure
 
 
Accueil | Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Auralog - Tellmemore | Publicis Modem | L'Internaute / Journal du Net / Copainsdavant | Isobar | MEDIASTAY

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters