Partager cet article

RSS
BOURSE

 Tous nos articles

 
 INFRASTRUCTURE 
Sommaire Infrastructure 
Le marché du M2M en passe d'exploser d'ici 2010
Le secteur du Machine-to-Machine est promis à une croissance annuelle de 49%, selon le cabinet Idate. Les segments les plus prometteurs sont la gestion de la chaîne logistique ouverte, les systèmes de télé-médecine et les solutions de gestion de l'énergie.   (16/06/2005)
  En savoir plus
 RFID
Dossier Réseaux
  Le site
Idate
Le marché du M2M (Machine-to-Machine) regroupe les solutions permettant aux machines de communiquer avec un serveur central sans intervention humaine. Selon l'Idate, centre d'études et de conseil, il pourrait représenter au niveau mondial plus de 220 milliards d'euros en 2010, soit une croissance annuelle de 49%.

"Il s'agit d'un marché en plein essor, poussé par des dynamiques favorables au niveau technologique et économique, voire réglementaire. Son développement variera en fonction du secteur d'activité. Les secteurs de la logistique, de la grande distribution, des utilities [NDLR : distribution de l'eau, du gaz et de l'électricité], de la sécurité et de la santé figurent parmi les plus prometteurs", précise-t-on au sein du cabinet.

Le marché potentiel du M2M se compte en milliards de machines et en centaines de milliards d'objets pouvant devenir communicants. En 2004, le nombre de modules M2M était de 92 millions d'unités, toutes technologies réseaux confondues. Ce nombre devrait, selon l'Idate, atteindre 500 millions d'ici 2010. Ils mettront en œuvre près de 2 milliards de machines et 100 milliards d'objets communicants, principalement des tags RFID, avec les pilotes au niveau produit, dès 2009.

Les industries les plus avancées dans le domaine du M2M sont le transport - pour la gestion de flotte et la télématique avancée (sécurité, secours, navigation dynamique…) - et le secteur de la distribution de l'eau, du gaz et de l'électricité. Des segments historiques sous technologie filaire migrent progressivement vers les technologies mobiles, comme la sécurité ou la monétique.

Les segments les plus prometteurs concernent la gestion de la chaîne logistique ouverte, à travers notamment les solutions sous RFID, les systèmes de télé-médecine et les solutions de management de l'énergie, en liaison avec les solutions de gestion de site ou de bâtiments.

Pour les opérateurs télécoms, le M2M représente un nouveau marché, voire un nouveau métier
"Des services innovants apparaissent aussi autour de certaines industries, comme l'assurance automobile - "pay as you drive" -, la distribution automatique ou la gestion des équipements de bureau en maintenance préventive. Le confort de l'habitat ou les applications de type domotique ne représentent en revanche pas encore d'opportunités économiques crédibles dans les cinq prochaines années, en dehors de la sécurité, déjà bien développée", note le cabinet.

Pour les opérateurs fixes ou mobiles, le M2M représente un nouveau marché, voire un nouveau métier, plus proche des services informatiques que des télécoms. Les usages réseaux sont relativement réduits, aussi bien en voix qu'en données, n'impliquant pas le plus souvent de besoin en débits élevés. En revanche, les performances (temps de latence, sécurité, …) sont cruciales pour certains acteurs, selon l'analyse du centre d'études et de conseil.


  En savoir plus
Dossier Réseaux
Ce marché est donc attractif pour les opérateurs car il repose sur des solutions à longue durée de vie déployées sur un grand nombre de modules (projet moyen en milliers de machines), via un seul client donneur d'ordre (coût d'acquisition limité). Il permet par ailleurs de rentabiliser les réseaux déployés, en augmentant par exemple le trafic sur réseaux 2G et 3G.

Fabrice DEBLOCK, JDN Solutions Sommaire Infrastructure
 
Accueil | Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Auralog - Tellmemore | Publicis Modem | L'Internaute / Journal du Net / Copainsdavant | Isobar | MEDIASTAY

A VOIR EGALEMENT
Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters
 
>