Partager cet article

RSS
BOURSE

 Tous nos articles

 
DSI 
Sommaire Infrastructure
Près d'une PME sur dix envisage l'achat d'un ERP en 2006
Le troisième baromètre ERP et PME réalisé par IDC et Oracle montre une progression constante du taux d'équipement des PME françaises à la faveur du tout intégré.  (15/09/2005)
  En savoir plus
 Définition : ERP
Dossier
Applications métiers
Informatique des PME
L'ERP prend petit à petit le pas sur les solutions spécifiques ou best-of-breed et dépassera même ces dernières en part de marché à partir de 2006, affirme le troisième baromètre Oracle - IDC sur l'ERP dans les PME françaises (de 100 à 2 000 salariés).

Etabli à partir d'une enquête téléphonique menée en juin et adressant 250 entreprises françaises, ce baromètre dresse à la mi-2005 un constat mitigé. Sur les 6 premiers mois de l'année, 4% des PME françaises ont acquis un ERP (solutions intégrées et spécifiques confondues) et 4% envisagent de le faire d'ici la fin de l'année 2005. Le cabinet d'études IDC revoit donc à la baisse les prévisions de sa précédente étude (lire l'article du 25/03/2005) où le chiffre de 9% d'intentions d'achats en 2005 était anticipé.

En revanche, les analystes prévoient un taux d'équipement établi à 50% pour la fin 2005. En 2006, les intentions d'achats se situent actuellement à près de 9%. Si ces attentes se concrétisent, 53% des PME françaises possèderont un ERP à la fin de l'année 2006.

Hormis les achats, les PME françaises renouvellent également fréquemment leurs ERP. Parmi celles qui ont acheté un ERP depuis 2003, 43% ont renouvelé une solution intégrée contre 37% chez les propriétaires d'ERP développés spécifiquement et 20% chez ceux utilisant des logiciels best-of-breed.

La différence se creuse entre best-of-breed et ERP intégré lors du renouvellement des ERP. Selon les chiffres IDC, 35% des sociétés ayant changé leur ERP best-of-breed depuis 2003 ont choisi un autre éditeur, 50% ont conservé le même éditeur et 15% ont mis en place un développement spécifique. En revanche, aucune des PME ayant installé un ERP intégré n'a procédé à un remplacement pour du best-of-breed.

Le réseau de distribution imprime sa marque dans le best-of-breed
Les causes de ces renouvellements d'ERP tiennent pour 44% à une obsolescence fonctionnelle, pour 40% à une obsolescence technologique et pour 18% à une décision imposée par la maison mère. Plus rarement, ce choix répond à des nouveaux besoins des collaborateurs, que ce soit pour répondre à une croissance de la société (9%), pour mettre en place de nouveaux processus (12%) ou pour satisfaire des contraintes métiers (13%).

A l'occasion d'un renouvellement, les solutions best-of-breed sont privilégiées par les PME françaises pour faire baisser leurs coûts d'exploitation logiciels. En effet, 12% y ont recours contre 9% chez les entreprises qui se sont tournés vers les solutions intégrées.

  En savoir plus
 Définition : ERP
Dossier
Applications métiers
Informatique des PME
Les réseaux de revendeurs conserve une importance capitale sur ce secteur, notamment pour les logiciels best-of-breed. Ainsi, 40% des PME ayant acquis un progiciel best-of-breed se sont adressés à une entreprise tierce contre 15% chez les PME ayant acquis un ERP intégré. Au sein du réseau de partenaires, les revendeurs de logiciels représentent en moyenne un tiers des ventes, le reste incombant aux sociétés de services.
 
 
Rédaction, JDN Solutions Sommaire Infrastructure
 
 
Accueil | Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Auralog - Tellmemore | Publicis Modem | L'Internaute / Journal du Net / Copainsdavant | Isobar | MEDIASTAY

A VOIR EGALEMENT
Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters