Partager cet article

RSS
JDN Solutions > Systèmes-Réseaux >  Panoramas > Les offres de réplications de volume et de données

La réplication, clé de voûte du plan de reprise d'activité

En savoir plusLes solutions du marché
Recourir à une solution de réplication permet de se prémunir du pire, et surtout du risque de pertes de données. Focus sur les principales offres du marché.

La réplication de volume et/ou de données tient une place de choix dans les plans de reprise d'activité (PRA) mis en place par les entreprises pour prévenir les risques liés à la perte d'informations lors d'une interruption - forcée - de service. Cette procédure peut concerner soit les volumes disques entre deux baies de stockage (indépendamment de la nature des environnements applicatifs) ou bien être appliquée à des données spécifiques entre serveurs.

La réplication pourra être exécutée aussi bien en réseau local (Local Area Network), en environnement de stockage (SAN) que dans le cadre d'un réseau étendu (Wide Area Network) selon deux modes : synchrone ou asynchrone. Dans le premier cas, les volumes et/ou données seront sauvegardés au fil de l'eau, alors que dans le second mode, ils le seront à échéance programmée. Le mode synchrone impliquera de facto de recourir à une connexion haut débit, par réseau fibre optique essentiellement.

Les critères de choix
1Réplication indépendante du matériel
2
Permutation dynamique du mode de réplication
3
Tests de plans de reprise d'activité sans interruption de service

"Il existe deux grands types d'offres dans le domaine de la réplication : celles des constructeurs proposant des solutions logicielles et matérielles s'appuyant sur des baies de stockage propriétaires et les offres uniquement logicielles, plus ouvertes, reposant sur les différents serveurs proposés par les constructeurs", précise Robert Cunillera, directeur entreprise solutions chez SCC, intégrateur dans le domaine de la sécurité et du stockage. L'une des caractéristiques des offres constructeurs est qu'elles nécessiteront la certification de l'ensemble de la chaîne de réplication afin de garantir son engagement contractuel en cas d'incident et/ou de pertes de données.

"Certaines offres constructeurs, à l'image de celle d'EMC, permettent non seulement de réaliser des opérations de réplication synchrone et asynchrone, mais également de permuter en temps réel le mode de synchronisation. Ces solutions pourront en outre créer des groupes de consistance pour assurer l'écriture des données d'une baie de stockage à une autre en conservant un même niveau de fraîcheur des informations, sous réserve que les bases de donnés et les applicatifs répliqués soient de versions identiques", poursuit Robert Cunillera.

Dans un mode de réplication synchrone, les étapes de récupération manuelles des données peuvent être simplifiées dans le cas où la solution permet de lancer automatiquement un test de plan de reprise d'activité sur le système source. Cette fonctionnalité pourra être incluse ou bien être proposée en option suivant les offres.
En savoir plusEn savoir plusLes solutions du marché
1 | 2 | 3 | 4
 
|
Haut de page