Sommaire

En savoir plus

Ecoles d'ingénieurs généralistes et spécialisées veulent séduire les étudiants qui souhaitent se lancer sur le marché de l'emploi informatique. Masters spécialisés et expérience de terrain constituent des éléments clés de réussite.

Les cursus informatiques dispensés dans le cadre des formations initiales des écoles d'ingénieurs - tant publiques que privées - tendent aujourd'hui à se généraliser. Les grandes écoles d'ingénieurs généralistes historiques tel que l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (1747), Polytechnique (1794) et l'Ecole Centrale de Parie (1829) ont ainsi intégré depuis une dizaine d'années des matières liées à l'enseignement de l'informatique comme le génie informatique, les systèmes et réseaux ou encore le management des SI.

S'inscrivant dans une tendance observée en parallèle de la montée en puissance des écoles d'ingénieurs spécialisées dans les cursus informatiques comme l'Efrei (1936), l'INSA (1963) ou encore l'Epita (1984), l'informatique tend donc à gagner ses lettres de noblesse aux côtés des matières dites fondamentales que sont les mathématiques, la chimie ou encore l'électronique.

Cet engouement pour l'enseignement des matières informatiques ne doit rien au hasard et reste intimement lié à l'émergence de nouveaux métiers, formalisés par des organismes tel que le Syntec ou encore le Cigref. Architecte technique, responsable sécurité des SI, chef de projet maîtrise d'œuvre : autant de postes différents pour lesquels des profils ingénieurs, généralistes ou spécialisés, seront bien souvent privilégiés par les recruteurs au détriment de ceux revendiquant une formation universitaire.

"En tout état de cause, que l'ingénieur soit diplômé d'une école généraliste ou bien d'une école plus spécialisée, il reçoit, au cours de sa formation des enseignements lui permettant de disposer d'une culture scientifique globale lui permettant de s'adapter aux enjeux auquel il se trouve confronté une fois en fonction dans une entreprise", annonce Alexandre Rigal, directeur exécutif au sein de la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d'Ingénieurs.


Réalisé par Dominique FILIPPONE, JDN Solutions 27/04/2007
JDN Solutions Envoyer Imprimer Haut de page