Intelligence artificielle : Amazon, Google, Facebook, IBM et Microsoft forment une coalition

Pour faire face aux nombreuses questions soulevées par l'essor de l'intelligence artificielle, les ténors du secteur lancent une association qui se dit ouverte au dialogue pour définir les meilleures pratiques.

L'intelligence artificielle et le machine learning triomphent dans la Silicon Valley, mais ce phénomène amène de nouvelles questions, et peut faire un peu peur. C'est dans ce contexte que les ténors du secteur se sont alliés, au sein d'une association sobrement  baptisée "Partnership on AI" (partenariat dans l'intelligence artificielle). Pour l'heure, elle rassemble Amazon, Google, Facebook, IBM et Microsoft. Apple est en discussion, mais ne s'est pas encore décidé. D'autres acteurs, des entreprises du secteur informatique, mais aussi des chercheurs ou des acteurs du secteur public sont invités à la rejoindre.

Elle est co-présidée par Eric Horvitz (de Microsoft) et Mustafa Suleyman (co-fondateur de DeepMind, chez Google). Clairement, son but va être de répondre aux questions soulevées par l'intelligence artificielle. Les meilleures pratiques devront être débattues, dessinées et expliquées. Des avis de philosophes, de sociologues ou d'économistes devront nourrir les réflexions, explique le site dédié. La tentation du lobbyisme sera sans doute aussi grande, surtout si les pouvoirs publics décident de légiférer sur le sujet. "Il y a des questions qui sont déjà posées sur la transparence de nos systèmes, et sur notre capacité à nous expliquer", a admis Eric Horvitz, pour qui un "dialogue ouvert" est la solution qui s'impose.

Microsoft / IBM