Classement : la webperf des 40 ténors du web en France en janvier

Classement : la webperf des 40 ténors du web en France en janvier Parmi les 40 sites les plus visités en France, hors e-commerce, lesquels ont été les meilleurs en termes de rapidité d'affichage en janvier ? Décryptage avec notre partenaire Fasterize.

Parmi les sites les plus visités en France, e-commerçants exclus (car ils font l'objet d'un classement à part), lesquels brillent par leur rapidité d'affichage, ou le poids léger de leurs pages, et plus généralement par leurs bonnes pratiques en matière de ce qu'on appelle la "webperf" ? Quels sont les modèles à suivre concernant la performance web ?

Pour répondre à ces questions avec des mesures précises, un périmètre a dû être retenu : les 40 sites les plus visités en France. Outre les e-commerçants, nous avons aussi dû exclure de la liste d'autres sites, certes très visités, mais dont l'analyse de la webperf était difficile ou sans grand intérêt (comme les blogs de Free ou de Blogger, etc.).

Pour le reste, la méthodologie est exactement la même que pour le classement de la webperf des ténors du e-commerce (les détails sont expliqués en ligne). Les mesures sont réalisées par notre partenaire Fasterize, spécialisé dans la performance web et éditeur d'une solution SaaS dédiée. 

Un classement basé sur le Speed Index

Pour rappel, le Speed Index mesure la vitesse à laquelle le contenu web s'affiche. Mais si le temps de chargement indique le temps qu'il faut pour qu'une page se charge entièrement, le Speed Index s'intéresse à la dynamique, à la pertinence, et à la bonne progression de ce chargement, au-dessus de la ligne de flottaison. Deux pages peuvent finir de s'afficher en même temps, mais l'une d'elles aura rempli plus vite la majorité de l'espace visible : c'est cette page que le Speed Index récompensera. Plus le Speed Index est petit, plus la page s'affiche à bon rythme. C'est cet indicateur, essentiel, que nous retenons pour établir le classement. Une définition plus complète, et plus visuelle, du Speed Index est consultable sur le blog de Fasterize.

Classement de la webperf des ténors du web en France en janvier 2017

Classement - Site (évolution mensuelle) Speed Index (moyenne) Temps de chargement moyen des pages (millisecondes) Poids moyen des pages analysées (octets) Nombre moyen de requêtes
1- Google (=) 967 2078 642087 20
2- Bing (+2) 1342 562 712084 36
3- Meteo France (-1) 1464 2291 1075351 77
4- Wikipedia (-1) 1542 2402 541554 55
5- Reverso  (=) 1678 2909 429375 62
6- LinkedIn  (=) 1796 1954 356852 29
7- Ouest France (=) 1845 3739 1154566 62
8- Francetvinfo.fr (*) 1976 4012 2629641 98
9- L'internaute (-1) 2046 5826 1461447 143
10- Twitter.com (-1) 2096 4764 1553671 47
11- Le Journal des Femmes (-1) 2131 5894 2575526 220
12- PagesJaunes (-1) 2256 3462 633378 48
13- L Express.fr (+14) 2382 13709 2935175 669
14- Femme actuelle (+1) 2573 5967 2740471 216
15- CommentCaMarche (-2) 2627 5730 2220664 148
16- MYTF1 (+5) 2640 3724 1129407 101
17- LePoint (+2) 2815 6469 2652553 136
18- Au féminin (+11) 2825 3314 2246532 593
19- Le Bon Coin (-5) 2853 4557 1251491 139
20- L Equipe (+6) 3043 11909 5160164 329
21- TripAdvisor (-4) 3053 3618 1840985 89
22- Mappy (-2) 3105 4210 2075966 91
23- Liberation (-11) 3123 16951 2938448 550
24- Dailymotion (-1) 3220 6578 3886288 283
25- 01net (+5) 3226 14090 2883876 628
26- Le Figaro (-8) 3257 5604 1724349 212
27- 20minutes.fr  (-5) 3302 15668 2373748 526
28- Télé Loisirs (-4) 3356 8455 3546069 304
29- Youtube (+2) 3494 2888 2614145 78
30- Huffington Post  (-2) 3580 9224 4751071 225
31- Marmiton (+8) 3661 9731 3144445 341
32- France Télévisions (-16) (*) 3683 7305 1073076 221
33- Facebook (-8) 3770 3143 1138528 95
34- Le Nouvel Observateur (-2) 3771 12548 9880612 376
35- Le Monde (+1) 3980 10721 4185473 352
36- CANAL+ (-3) 4184 7822 2217703 224
37- Le Parisien (+1) 4254 14140 5297281 460
38- Doctissimo (-3) 4516 11855 4881862 315
39- BFM TV  (-5) 5057 13723 3673035 605
40- AlloCiné (-3) 5480 5574 2108639 199

*Comme expliqué le mois dernier, le site jeuxvideo.com a dû être retiré du classement pour des raisons techniques. Il a été remplacé par francetvinfo.fr. Dans le même temps, France télévisions continue de faire l'objet de mesures distinctes : ce sont les sites des chaînes qui sont suivis. La page d'accueil mesurée quotidiennement a toutefois fois changé : à la place de celle de francetelevisions.fr, c'est désormais celle de pluzz.francetv.fr - qui correspond au portail des sites web des chaînes du groupe - qui est retenue (elle est aussi la plus visitée).

Deux moteurs en tête

Sur le mois de janvier, c'est Google qui est à nouveau premier avec un Speed Index sous la barre des 1000. Le moteur de recherche reste indétrôné depuis août dernier. C'est son concurrent Bing qui a eu les meilleurs temps de chargement, avec des pages qui s'affichent complètement en moins de 0,57 secondes en moyenne. En matière d'économie des requêtes générées sur les pages, ce sont à nouveau les deux moteurs qui dominent les autres sites suivis. C'est, enfin, LinkedIn qui a proposé aux internautes les pages les plus légères, avec moins de 357 Ko en moyenne. Des acteurs qui mettent résolument la barre très haut en matière de webperf !

Zoom sur la webperf de France Télévisions

La publicité sous forme d’interstitiel peut plomber le Speed Index

L'évolution la plus marquée en janvier est celle de France Télévisions : les pages liées aux chaînes du groupe perdent 16 places dans notre classement. Il faut rappeler, comme expliqué ci-dessus, que la page d'accueil suivie a changé. Mais c'est surtout un interstitiel (diffusé par l'Etat pour promouvoir les économies d'énergie) qui a plombé la webperf des pages analysées.

"Lorsque cet interstitiel s'affiche, il dure 7 secondes et perturbe le calcul du Speed Index. Il fait grimper la moitié des mesures autour des 8000 de Speed Index", remarque Jean-Pierre Vincent, expert technique indépendant spécialisé dans la webperf menant parfois des actions communes avec Fasterize. "Lorsque cette  publicité ne s'affiche pas", poursuit-il "les bases du site restent bonnes car le Speed Index oscille entre 1800 et 2000, avec un poids de page de 1,3 Mo. Tout en restant très graphique, le site a travaillé les images, qui sont optimisées pour s'afficher dans le bon ordre. La technique du spriting, qui regroupe des petites images et permet de diminuer le nombre de requêtes, est aussi bien maîtrisée."

SaaS / Blog

Annonces Google