Google Analytics 360 introduit une nouvelle gestion des utilisateurs

Les administrateurs de la version payante de l'outil de mesure vont pouvoir gérer des utilisateurs, ou des groupes d'utilisateurs, et vérifier si les politiques sont bien respectées.

Mountain View apporte des nouveautés concernant l'administration de Google Analytics 360 – la version payante du célèbre outil de mesure. Après s'être attaqué au problème de la récupération des comptes supprimés (notamment ceux des administrateurs), Google introduit aujourd'hui une nouvelle gestion des utilisateurs. Cette gestion peut s'appliquer aux utilisateurs d'un domaine (ceux ayant la même adresse mail), mais aussi à un utilisateur en particulier (c'est-à-dire lié à un compte email précis), qui pourra se voir autoriser ou refuser des droits, comme le montre la capture ci-dessous.

Des utilisateurs peuvent être autorisés ou bannis. © Google

Dans son annonce, Google évoque aussi la possibilité d'auditer le respect de la politique. Lorsqu'un problème surgira, c'est-à-dire lorsqu'un utilisateur ne respectera pas la politique décidée, il sera mis en avant : une alerte sous la forme d'un point d'exclamation sera associée à son nom dans le tableau de synthèse. Des droits pourront tout de même être accordés à un utilisateur qui enfreint les règles, mais les administrateurs auront aussi à l'avenir, annonce l'éditeur, la possibilité de les bloquer. 

L'administrateur est alerté lorsqu'un utilisateur ne respecte pas la politique. © Google

 

Google Analytics / Web Analytics

Annonces Google