Les éditeurs tiers n'auront pas accès au super moteur de recherche de Twitter

Twitter vient une nouvelle fois de décevoir les développeurs. Ils ne pourront pas puiser dans l'historique complet des tweets publics récemment proposé par le réseau social.

La semaine dernière, Twitter annonçait de significatives améliorations apportées à son moteur de recherche, qui est désormais capable de puiser dans l'historique complet des tweets publics. Les résultats sont déjà observables depuis le site web de Twitter, et depuis ses apps officielles iOS et Android. Les autres apps, et plus globalement tous les outils tiers pourront-ils appeler, via API, le nouveau moteur de recherche ? Twitter a répondu sur son forum officiel pour développeurs, et la réponse est non.

"C'est juste la nouvelle étape de Twitter pour tuer les apps de tiers", résume aujourd'hui un développeur. La fermeture définitive de l'API 1.0, l'année dernière, et les conditions nettement plus restrictives de la nouvelle version, avaient notamment déjà eu cette conséquence.  

Répondant à la déception des développeurs, Twitter renvoie aujourd'hui à Gnip, ancien partenaire privilégié racheté cette année, qui est l'un des très rares outils tiers bénéficiant d'un accès à l'index complet des tweets publics. Un accès qui est alors facturé.

 A lire aussi

Moteur de recherche