Google Analytics poursuit son érosion dans le monde

Google Analytics poursuit son érosion dans le monde Google Analytics poursuit sa lente érosion mondiale depuis septembre 2013, mais domine toujours avec 72,92% de part de marché. En France, la solution repasse sous les 39%.

Dans le monde, selon le spécialiste en solutions de monitoring web Tag-Trek, Google Analytics a poursuivi son érosion en décembre en perdant 0,35 point de part de marché par rapport à novembre. Cela porte à -1,71 point son recul cumulé depuis septembre 2013. La solution de web analytics de Google reste toutefois largement en tête avec 72,92% de part de marché, loin devant Quantcast, Wordpress Stats, CNZZ et Statcounter. A l'exception de ce dernier, les autres solutions ont vu leurs parts de marché progresser d'un mois sur l'autre (+0,15 point pour CNZZ notamment, et +0,09 point pour Wordpress Stats).

Sur le marché français, comme l'indiquent les chiffres transmis en exclusivité au JDN par Tag-Trek, Google Analytics a connu un nouveau trou d'air (comme en octobre dernier) et repasse sous la barre des 39% de part de marché (38,69%) après être remonté à 39,12% en novembre. Après avoir progressé de façon significative en novembre par rapport à octobre (+0,43 point), AT Internet a reculé de 0,1 point en décembre en passant de 3,97% à 3,87%. Ce n'est pas le cas de Piwik qui améliore (très légèrement) son score en flirtant désormais avec 1,1% de part de marché.

parts de marchã© du web analytics en france
Parts de marché du web analytics en France (décembre 2013) © Tag-Trek

Outre ces chiffres globaux, Tag-Trek a également fourni au JDN des statistiques sur les sites français répertoriés dans le top 1 000 000 et top 10 000 Alexa. Sur la base des 22 105 sites français répertoriés dans le top 1 000 000 Alexa, on notera une progression de la part de marché de Google Analytics qui passe d'un mois sur l'autre de 61,06% à 61,9%, soit 0,84 point de hausse. Mais également de celles d'AT Internet (+0,13 point) et de Piwik Analytics (+0,12 point).

Concernant les sites français plus importants, c'est-à-dire les 398 répertoriés dans le top 10 000 Alexa, Google Analytics progresse également par rapport à novembre (+1,26 point) sans retrouver toutefois son score de septembre (36,62%). AT Internet a également progressé (+026 point), de même qu'Omniture (+0,25 point). La palme de la croissance revenant ce mois-ci à Estat qui est passé de 5,78% à 6,78% entre novembre et décembre, affichant une croissance continue depuis septembre.

parts de marchã© des outils de web analytics en france par taille de sites
Parts de marché des outils de web analytics en France par taille de sites (décembre 2013). © Tag-Trek

Précisions méthodologiques : le corpus de sites web pris en compte par Tag-Trek est celui d'Alexa, service spécialisé dans la fourniture de statistiques sur le trafic web mondial. Les chiffres fournis en exclusivité par Tag-Trek au JDN sont relatifs aux données France. Ils sont basés sur les sites français répertoriés dans le top 10 000 Alexa et les sites français répertoriés dans le top 1 000 000 Alexa.

Ce mois-ci, les chiffres portent sur un échantillon de 428 484 sites français répertoriés par Tag-Trek, sur la base du classement mondial Alexa et les 22 105 sites français répertoriés dans le top 1 000 000 Alexa et les 398 sites faisant partie de son top 10 000 en décembre 2013.

Google / Google Analytics

Annonces Google