10 nouveautés de Google Analytics De nouvelles API pour enrichir les possibilités de Google Analytics

Google Analytics permet depuis quelque temps de consulter des rapports actualisés en temps réel, par minutes et par seconde. Si ces données peuvent par exemple être utilisées pour vérifier le marquage d'un site, elles ne sont pas toujours actionnables. Google le reconnaît, mais leur donne aujourd'hui un nouveau potentiel au travers d'une nouvelle API.

7- Les rapports Temps réel ont leur API

une nouvelle api ouvre des perspectives aux rapports temps réel de google
Une nouvelle API ouvre des perspectives aux rapports Temps réel de Google Analytics. © Google - capture

"Ce n'est de toutes façons pas réaliste d'être 24/7derrière son ordinateur et, plus important, les réflexes humains ne peuvent pas être aussi rapides que ceux d'un ordinateur", explique Mountain View dans son billet officiel lançant la bêta de cette nouvelle API "temps réel", qui doit justement rehausser l'intérêt des données fournies en temps réel.

Comment ? Google donne plusieurs exemples de ce que cette nouvelle API permettra : il sera possible d'interroger cette interface pour connaître les URL actuellement les plus visitées, pour ensuite faire apparaître ces URL dans un widget, en page d'accueil du site. Autre possibilité, pour un site d'e-commerce cette fois : publier le nombre de visiteurs réels sur une page à fort taux de conversion pour révéler la demande existante pour un produit, et ainsi presser les internautes à acheter...

Lire aussi
Google Analytics API : résoudre le problème de permission (erreur 403)

8- L'API centrale de Google Analytics peut faire remonter de nouvelles données

Google l'a annoncé il y a quelques semaines : l'API principale de Google, la "Core Reporting API", qui donne accès à la plupart des rapports fournis par l'outil, va faire remonter de nouvelles données, plus complètes. Google a ainsi récemment listé 40 nouveaux types de données, et parmi les plus notables figurent les variables personnalisées, et, pour les utilisateurs d'Universal Analytics, les statistiques personnalisées.  

L'API centrale de Google Analytics fait remonter plus de données

Et pour ceux qui utilisent Google Mobile App Analytics, Mountain View leur propose également d'utiliser l'API pour faire remonter les données des rapports analysant l'utilisation de leur app mobile iOS ou Android.

9- Google Analytics Metadata API

Google a également lancé cet été une API voisine, appelée "Google Analytics Metadata API", qui peut faire remonte des informations de type métadonnées.

Cette metadata API peut faire remonter toutes les données de la Core Reporting API, mais aussi les métadonnées associées à chaque statistique ou variable, comme le texte descriptif associé en entier ou même le nom du site ou de l'application analysée. Cette nouvelle API indiquera également si la donnée remontée est analysable en segments, et précisera si certaines données ou nom de données sont en train d'être abandonnées ou changées par Google dans son outil de Web Analytics, qui évolue assez fréquemment.

google a lancé une nouvelle api pour améliorer les possibilités de son outil
Google a lancé une nouvelle API pour améliorer les possibilités de son outil d'A/B Testing intégré à Google Analytics © Google

10 - Une nouvelle API pour les tests de contenu

Après avoir pleinement intégré en 2012 l'outil de testing Google Website Optimizer dans Google Analytics (visible dans l'interface française sous le nom de Tests, dans le menu "Contenu", sous AdSense), Mountain View a aussi lancé cet été une API pour ces Tests. Une API qui doit faire de Google Analytics "une véritable plate-forme d' A/B Testing", permettant aux "développeurs de tous types de tirer parti de la puissance de Google Analytics pour mener à bien leurs expériences", explique Google.

Les développeurs et testeurs pourront donc choisir parmi les possibilités déjà proposées dans les fonctionnalités de test de Google Analytics. Mais passer par cette nouvelle API doit leur permettre aussi de réaliser leurs tests sans les redirections normalement imposées, ou même de réaliser des tests côté serveur, là où les tests se limitaient précédemment, sans l'API, au client.

Google rappelle que son service de Tests repose sur la méthode dite du "bandit à plusieurs bras", bien connue des mathématiciens et des spécialistes de l'A/B testing (expliquée ici par Google en français), et souligne que cette nouvelle API permettra aux développeurs d'adopter une autre approche.

Lire aussi :

Google Analytics : pourquoi la fonctionnalité "analyse des pages web" ne marche pas ?

Google Analytics / Web Analytics