Comment Seloger.com a boosté ses leads de 25% grâce à la data visualisation

Seloger.com : optimisation des leads Le site d'achat et vente de biens immobiliers a fait appel à l'expertise de l'agence de Fifty-five pour réaliser un test grandeur nature. Objectif : comparer les performances de différents scénarios en termes de taux transformation.

Fin 2011, Seloger.com se lance dans un réflexion sur la manière d'optimiser les performances de son site Web. Sur la base d'entretiens réalisés avec les promoteurs immobiliers, clients de son service, la société décide d'engager une série de tests grandeur nature visant à optimiser son chemin de navigation vers les formulaires de contact.

"L'objectif était d'améliorer les taux de transformation observé par nos clients lors de la consultation des annonces que nous publions", explique Frédéric Toquin, directeur des sites Internet et de l'innovation au sein de Seloger.com. Pour l'accompagner dans la démarche, le site fait appel au spécialiste de l'Analytics Fifty-five.

Un test de 41 jours couvrant 240 combinaisons de chemins différents.

Pour réaliser cette phase de test, 240 combinaisons de configuration de chemin sont définies. Chacune présentant des différences en termes de couleurs, de textes, de tri des résultats issus du moteur du site... Pour chaque combinaison, un échantillon d'internautes d'un certain volume est ensuite défini aléatoirement pour s'assurer d'un certain niveau de représentativité. En ligne de mire : comparer les résultats du test pour chaque combinaison avec les performances globales du site, et ainsi mettre le doigt sur les facteurs d'amélioration.

"Nous nous sommes rendu compte que certaines idées reçues, en termes de Wording par exemple, ne se révélaient pas efficaces. Certaines combinaisons ont très vite étaient abandonnées. Et d'autres, plus fiables, ont été au contraire renforcées et étendues pour améliorer la représentativité statistique", enchaine Frédéric Toquin. "Nous avons ensuite vérifié avec nos clients les meilleures pistes que nous avions repérées."

Tableau Software comme outil de datavisualisation

Sur une duré 41 jours, le test aura porté sur 5,5 millions de visites, et plusieurs dizaines de millions d'impressions. Pour suivre ces sessions et faire remonter les données, des marqueurs de page ont été mis en place, combinés à un système de cookies. "Nous devions effectuer une analyse presque temps réel des résultats, pour affiner le dispositif", commente Antoine Denoix, program manager et associé co-fondateur Fifty-five.

Le système mis en place pour traiter les données ? En amont, les informations de session sont extraites de Google Analytics via une des API de ce dernier. Elles sont ensuite intégrées par Fifty-five dans un entrepôt de données reposant sur la solution de visualisation de données Tableau Software, dotée de capacités d'exécution en mémoire.
"A chaque mise à jour des données du référentiel d'informations extraites de Google Analytics, la visualisation change dans Tableau", commente Antoine Denoix. "Cela nous permet de réaliser des analyses très fines, de favoriser la détection des anomalies au sein d'un vaste lot de données, et finalement de mettre le doigt sur les meilleurs facteurs de performance." Le résultat est là. "Certaines combinatoires que nous avons pu repérer sur cette base ont engendré des leads en progression de 25%", se félicite Frédéric Toquin.

Web Analytics