Web Analytics, Tag Manager, A/B Testing : les parts de marché en France Web Analytics, Tag Manager, A/B Test : parts de marché en France

Google Analytics, AT Internet, TagCommander, Google Tag Manager, Optimizely... Zoom sur les parts de marché de ces outils, aujourd'hui en France, à partir des chiffres récoltés et fournis par les spécialistes Tag Trek et Converteo.

Depuis plus d'un an, Tag Trek se sert de ses outils qui parcourent le web afin de mesurer, chaque trimestre, pour le JDN, les outils de web analytics utilisés par les quelque 30 000 sites français du Top 1 000 000 d'Alexa. Nous avons décidé d'ajouter à ce baromètre trimestriel les parts de marché des outils de tag management et d'A/B testing. Ces dernier chiffres, consultables sur la deuxième page de ce dossier, sont eux fournis par l'agence spécialisée en conseil e-business Converteo, et reposent sur une méthodologie comparable.

Part de marché des outils de Web Analytics : Google Analytics progresse très faiblement

En janvier, Google Analytics continue d'être, de loin, l'outil de web analytics le plus utilisé par les  27 369 sites français du Top 1 000 000 d'Alexa. 70,51% d'entre eux l'utilisent. C'est un chiffre en très légère progression par rapport à notre dernier baromètre d'octobre dernier (Google Analytics avait alors 70% de part de marché). L'outil de Mountain View voit donc ce trimestre sa progression, qui a déjà été plus forte, freiner.

part de marché de google analytics chaque trimestre au sein des quelque sites
Part de marché de Google Analytics chaque trimestre au sein des quelque sites français les plus visités (sites français du Top 1 000 000 d'Alexa).  © JDN - chiffres récoltés par Tag-trek.com

Quatre challengers qui gagnent du terrain

Très loin derrière Google Analytics figure AT Internet et ses 9,49% de part de marché au sein des mêmes 27 000 français les plus visités selon Alexa. Un chiffre qui progresse un peu depuis octobre dernier (9,78%), mais qui n'aura finalement pas beaucoup évolué en plus d'un an (voir ci-dessous). AT Internet n'arrive pas atteindre la barre des 10% de part de marché sur les sites français du Top 1 000 000.

Sur ces mêmes sites français, d'après les chiffres de Tag Trek de ce mois de janvier, aucun autre outil de web analytics n'arrive à dépasser les 3% de parts de marché. Mais la part de marché cumulée des 4 challengers de Google Analytics aura gagné un peu de terrain depuis un an (voir ci-dessous), même si le marché évolue finalement peu. "Nous sommes sur un marché qui sera dorénavant peu mouvant", pense le spécialiste Rémi Aubert, de Tag Trek, qui fait aussi remarquer, dans le même sens, que "les cycles de sortie des outils deviennent d'ailleurs longs".

evolution des parts de marché des 4 challengers de google analytics au sein
Evolution des parts de marché des 4 challengers de Google Analytics au sein des sites français les plus visités (soit au sein des presque  30 000 sites français du Top 1 000 000 d'Alexa). ©  JDN - chiffres récoltés par Tag-trek.com

La progression de Piwik continue : l'outil monte sur le podium

Petite surprise de ce baromètre : il y a un nouvel entrant sur le podium. Il s'agit de Piwik. Avec 2,89% de part de marché, l'outil open source devance d'un cheveu Omniture (désormais appelé Adobe Analytics par son éditeur), qui est donc lui crédité d'une part de marché en légère baisse (2,88%, contre 2,92% il y a trois mois)

Même si son utilisation reste encore marginale, Piwik aura réalisé une percée spectaculaire, aidée notamment par les recommandations de la Cnil (Piwik est le seul outil de web analytics qui ne doit pas obligatoirement obtenir le consentement des internautes). Piwik aura vu sa part de marché plus que doubler en un an. L'outil, qui s'est longtemps défini comme une alternative open source à Google Analytics vise désormais des objectifs plus ambitieux (lire l'entretien que nous avons réalisé récemment avec le fondateur de cette technologie qui permet de conserver en interne les statistiques et les données générées).

"La progression de Piwik ne m'étonne pas vraiment. C'est un outil gratuit qui fournit un moyen simple de collecter la data tout en gardant la main sur les données pour pouvoir les utiliser plus tard, dans les datawarehouse par exemple... Or, c'est un besoin qui se fait de plus en plus ressentir, mais les appels API des outils payants chiffrent vite", commente Rémi Aubert de Tag Trek.

progression  des parts de marché de piwik au sein des sites français les plus
Progression  des parts de marché de Piwik au sein des sites français les plus visités (près de 30 000 sites français du Top 1 000 000 d'Alexa). © JDN - chiffres récoltés par Tag-trek.com

Adobe / Google Analytics