Alexandre Dayon, un Français sans qui les choix de Salesforce en France auraient été différents

A gauche de Marc Benioff, c'est Alexandre Dayon. Ce Français a rejoint Salesforce en 2008 lors du rachat d'InStranet, société spécialisée dans la gestion des connaissances dont il était fondateur. Il vient d'être nommé Président Produits du groupe. Français au comité de direction de Salesforce, son influence a été grande dans la définition de la stratégie française de l'éditeur(lire Alexandre Dayon : un leader français dans la Silicon Valley).
©  JDN / Antoine Crochet-Damais