Les résultats annuels de Microsoft plombés par ceux de Nokia

Résultats annuels 2014 de Microsoft  (072014) Toujours portés par les offres Entreprises, le chiffre d'affaires annuel de Microsoft progresse de 12%. Le bénéfice net annuel baisse lui légèrement, surtout à cause de Nokia.

Microsoft vient de publier les résultats de son quatrième trimestre. Sur l'année, ils révèlent un chiffre d'affaires de 86,8 milliards de dollars, en forte hausse (12 %) et un résultat net de 22 milliards, en légère hausse (de 1%). Sur le dernier trimestre, l'intégration des résultats de Nokia a pu apporter 2 milliards de chiffre d'affaires, mais elle fait chuter le bénéfice net de Microsoft de plus de 7%. Sur ces trois derniers mois, les téléphones portables de Nokia ont accusé une perte d'exploitation de 692 millions de dollars.

La semaine dernière, le CEO Satya Nadella annonçait la suppression de 18 000 postes, le plus grand plan de licenciement de l'histoire de Microsoft. Plus des deux tiers des employés concernés sont d'anciens salariés de Nokia.

La fin du support de Windows XP a dopé les ventes des licences Pro de Windows

L'annonce de ces résultats financiers a fait très légèrement augmenter le cours de l'action de Microsoft dans les échanges après la clôture.

Le dernier trimestre a été marqué par une hausse de  11% des ventes de Windows Pro – sans doute grâce à la fin du support de Windows XP qui a poussé les entreprises à acheter de nouvelles licences. Les ventes OEM de Windows ont globalement progressé de 3% sur ces trois derniers mois. Le Programmes de licences en volume de Windows a rapporté 11% de plus sur le dernier trimestre.

Les offres Entreprise tirent vers le haut les résultats

Toujours sur le dernier trimestre, le chiffre d'affaires des produits Serveur, incluant Azure, affiche une hausse de 16%, avec aussi des croissances à deux chiffres pour SQL Server et System Center. Les Surface ont elles généré 409 millions de dollars sur les trois derniers mois.

Ce que Microsoft appelle le "commercial cloud" (offres B2B d'Office 365, Azure, Dynamics CRM, Exchange Online, SharePoint Online, Lync et Intune) progresse de 147% au dernier trimestre, pesant désormais un chiffre d'affaires annualisé de 4,4 milliards de dollars.

Bon nombre d'offres Entreprises sont désormais regroupées au sein du segment "Commercial", qui comprend ces offres "commercial cloud", le programme de licences en volume, les offres Serveurs, les services aux entreprises mais pas les offres B2C d'Office ou les ventes OEM de Windows. Cette ligne "Commercial" a rapporté pas moins de 13,48 milliards de dollars de chiffre d'affaires en trois mois : c'est plus de la moitié du chiffre d'affaires trimestriel total. Et ce segment continuent de croître assez fortement, puisque Microsoft annonce une hausse trimestrielle de 11%.

Enfin, sur le segment cloud B2B, les versions Famille et Personnel d'Office 365 comptent désormais 5,6 millions d'abonnés, avec un million de plus rien que sur le dernier trimestre. Le chiffre d'affaires généré par les publicités sur Bing a aussi pu progresser d'un beau 40% sur cette période. Optimiste, Satya Nadella a promis de faire de Bing une unité rentable d'ici deux ans.

Microsoft / Azure