Commerce Guys intègre Symfony à son cloud orienté containers

Après Drupal et Drupal Commerce, le PaaS du français prend aussi en charge l'infrastructure Symfony. Un framework PHP de référence, qui est devenu aussi un socle pour Drupal.

Commerce Guys poursuit la mise en place de sa stratégie de cloud. L'éditeur de Drupal Commerce avait créé la surprise en mai dernier en levant le voile sur un service de plateforme (PaaS), PHP, orienté containers. Moins d'un mois plus tard, la société française annonçait une levée de fonds de 5,3 millions d'euros, avec à la clé l'ambition de lancer la commercialisation de cette offre, baptisée Platform.sh, à l'international. Aujourd'hui, Commerce Guys ajoute une nouvelle pierre à l'édifice, et pas des moindres : elle intègre l'infrastructure PHP Symfony à son PaaS.

"Cette combinaison nous paraissait assez logique du fait du rapprochement de Symfony2 avec Drupal 8, et l'utilisation de nombreuses briques du premier par le second", explique Frédéric Plais, co-fondateur de Commerce Guys. L'annonce s'inscrit par ailleurs dans un accord entre Commerce Guys et SensioLabs, la société (française également) à l'origine de Symfony. "Nous avons travaillé main dans la main avec les équipes de SensioLabs pour intégrer Symfony, et concevoir un workflow de déploiement qui lui est adapté", commente Frédéric Plais.

Platform.sh pourrait apporter beaucoup aux développeurs Symfony en matière d'intégration continue. "Platform.sh permet de cloner à l'identique une application autant de fois qu'on le désire via des containers, et de lancer en parallèle plusieurs évolutions, avec éventuellement des caractères d'urgence différents", souligne Frédéric Plais. Il est ainsi possible d'orchestrer plusieurs branches d'une même application, en les attribuant à des développeurs différents - qui pourront même être répartis géographiquement. "Dans cette nouvelle logique, on peut travailler feature par feature. Plus besoin nécessairement de créer de lots", ajoute Frédéric Plais.

Le PaaS en container maximise ainsi la flexibilité, sans compter des performances accrues du fait de la disparition de la couche de virtualisation gourmande en ressources mémoire et réseau.

 A lire aussi sur le même sujet

Drupal / Framework