Un leader européen du cloud est en train de naître en France sous nos yeux

Platform : futur cloud européen Lancé par Commerce Guys en 2014, Platform.sh propose un PaaS en containers. Un an après, le Français a transformé l'essai. Il compte 250 clients... en Europe et en Amérique.

Cloud de plateforme entièrement basé sur une logique en containers, Platform.sh a été lancé en mai 2014 par le Français Commerce Guys. Un an après, il semble bien que l'essai soit transformé. Commerce Guys revendique à ce jour pas moins de 250 clients en production sur son PaaS (Platform as a Service). Et parmi ses références figurent plusieurs marques françaises de renom. Le site SeLoger.com déploie par exemple sur Platform.sh la partie éditoriale d'un ses sites web développé avec le CMS Drupal. Le Parc Astérix l'utilise, lui, pour propulser l'intégralité de son site. Adossé à Drupal Commerce, la distribution Drupal pour l'e-commerce développée historiquement par Commerce Guys, le site du parc de loisir inclut d'ailleurs son service en ligne de vente de billets.

Déjà plusieurs références de renom à l'international

Platform.sh est déjà, également, utilisé par des entreprises étrangères. Parmi elles, Commerce Guys met en avant les sites du retailer britannique Reiss et de l'autocariste allemand Flixbus. Et ce n'est pas tout. Car Platform.sh a d'ores et déjà été retenu pour héberger des sites web présents sur la plaque américaine. C'est le cas déjà de quelques clients aux Etats-Unis, mais aussi en Amérique Latine où le PaaS supporte les sites du journal colombien La Patria et du journal équatorien El Universo. Des sites qui enregistrent plusieurs millions de visiteurs uniques chaque mois. 

La force de Platform.sh : automatiser déploiement, test, et gestion de la montée en charge

Il faut dire que les arguments de Platform.sh ont tout pour allécher. Hébergé sur Amazon Web Services, le cloud s'adosse à une infrastructure en containers directement inspirée de la technologie de référence en la matière : Docker. Une infrastructure qui permet une architecture à la fois plus légère, plus granulaire si besoin (en micro-services), et surtout plus adaptative que la virtualisation classique de serveur. Commerce Guys met aussi en avant un autre point fort : des capacités d'intégration continue. Platform.sh intègre un gestionnaire de dépôts (basé sur Git) pour permettre de cloner un site ou une application web à l'octet près, en vue de lancer ensuite plusieurs projets d'évolution en parallèle si besoin. 

Vers l'extension de Platform.sh à Java, Python, Ruby, Node.JS

"Nous avons depuis intégré l'outil d'analyse de code Blackfire de SensioLabs. Il permet de vérifier si un code qui a été ajouté engendre ou non un ralentissement de l'application", souligne Frédéric Plais, CEO de Commerce Guys. Plus récemment, Platform.sh a aussi signé un accord avec Bitbucket, le service de build hébergé concurrent de GitHub. "Il est désormais possible de gérer entièrement ses dépôts, branches, et déploiements depuis Bitbucket", poursuit Frédéric Plais. "Même s'il est moins connu que GitHub, ce service est de plus en plus utilisé. Il compte 3 millions d'utilisateurs quotidiens." Mais Platform.sh ne s'intègre pas moins également à GitHub, via le service d'identification de ce dernier (GitHub Connect).

Cap sur un PaaS donnant la possibilité de déployer sur plusieurs clouds d'infrastructure

"La taille des contrats que nous décrochons chaque mois n'a cessé de progresser, avec des taux de croissance mensuels à deux ou trois chiffres", confie le co-fondateur de Commerce Guy. "Nous souhaitons désormais nous imposer comme le cloud de plateforme mondial d'origine européenne." Pour se donner les moyens de son ambition, la société parisienne, qui a conclu une troisième levée à hauteur de 5,3 millions d'euros en 2014, entend redoubler d'effort en R&D. Son but affiché : étendre son PaaS à de nouveaux environnements, pour attirer toujours plus de développeurs. Limité aujourd'hui à PHP, avec à la clé des implémentations de Symfony, Drupal et Magento, Platform.sh devrait s'étendre prochainement à Java, Python, Ruby, et l'infrastructure Node.JS. C'est en tout cas la promesse de Frédéric Plais. 

Enfin, Commerce Guys envisage aussi de faire de Plateform un PaaS multi-Cloud. Un positionnement très rare sur le terrain des clouds de plateforme, qui contribuerait à renforcer l'agilité et la souplesse du service. Plateform pourrait ainsi savoir bientôt gérer en parallèle des déploiements sur Amazon Web Service, et plusieurs autres cloud d'infrastructure. Les Clouds souverains français mais aussi le cloud de Google sont évoqués...

 A lire aussi :

Autour du même sujet