OVH lance son cloud en version finale

L'hébergeur a amorcé le basculement vers OVH.com de ses services de cloud d'infrastructure. Ils étaient jusqu'ici commercialisés sous la marque RunAbove : une entité conçue par le groupe pour ses offres en bêta.

En 2014, OVH lançait RunAbove. Une marque sous laquelle l'hébergeur avait choisi de placer ses premiers services de cloud d'infrastructure (IaaS). Objectif affiché : commencer à les commercialiser en version non-finalisée, en vue de les éprouver en situation réelle de production. En mai 2015, le groupe d'Octave Klaba a débuté le basculement d'une partie de ces services sous marque OVH. Les instances RAM et CPU sont ainsi passées en version finale.

OVH a également publié une feuille de route sur son site qui indique qu'une deuxième phase de basculement de ses services coud sur OVH.com aura lieu dans le courant de l'été (voir le tableau ci-dessous). "Nous pourrons intégrer OVH au classement cloud CloudScreener / Cedexis pour le JDN dès que cette deuxième phase, qui comprend les services de stockage, aura abouti", indique Anthony Sollinger, co-fondateur de CloudScreener.

Feuille de route du passage du cloud d'OVH en version finale

Feuille de route Déploiement sur OVH.com
Mai 2015 Instances RAM, Instances CPU, Snapshots, Distributions (Debian, Ubuntu, Fedora, CentOS), API OVH / API OpenStack, Manager /Cloud OVH intégré au manager V6 d’OVH (version 1), Hardware haut de gamme,  SLA 100%, Haute disponibilité disque (sauf Sandbox), Ressources garanties, Anti DDoS généralisé, Hébergement des données en France, Support en France
Eté 2015 Object Storage, Block Storage (Removable Disk), Réseau privé, IP flottante, IP Load Balancing, Firewall as a Service, Regroupement des ressources par projets (multi-projets), 1 Click Private Cloud, Délégation de droits, Création d’images, Manager Cloud optimisé (toujours intégré dans le V6 OVH), Disponibilité en Datacentre au Canada


A lire aussi :

 

Hébergeurs / Hébergement