Comparatif des clouds français OVH, le champion français de la levée de fonds

Après sa dernière levée de fond record de 267 millions d’euros, OVH se positionne comme chef de file de facto du cloud français.  Le nordiste a plusieurs fers au feu sur le marché des Infrastrutures as a Service, avec plusieurs gammes d’offres cloud sous sa propre marque, mais aussi des services plus expérimentaux sous la marque RunAbove. Outre ses offres de serveurs dédiés et cloud dédiés, OVH propose une offre de cloud public complète. Celle-ci compte une douzaine de types d’instances, depuis les instances RAM offrant de 30 Go à 240 Go de mémoire vive pour un tarif compris de 35 à 280 € par mois jusqu'aux instances CPU privilégiant quant à elle la puissance de calcul. La plus puissante des instances CPU offre 32 cœurs virtuels cadencés à 3,1 GHz. Le cloud s’appuie sur la plateforme OpenStack. En termes de systèmes d’exploitation, OVH propose Windows Server et quatre distributions Linux : Debian, Ubuntu, Fedora et CentOS. Toutes les machines virtuelles hébergées par OVH bénéficient d’une bande passante illimitée.

RunAbove, le laboratoire des nouvelles offres Cloud d’OVH

Véritable laboratoire d’expérimentation du groupe OVH, RunAbove a été l’un des tous premiers à proposer un hébergement Docker dans le cloud. © Capture / JDN

Outre l’offre de serveurs diédés facturés au mois, OVH propose le concept de cloud Dédié. Un cloud privé pour les entreprises clientes d’OVH et opéré par ce dernier. L’offre fonctionne sous VMware vSphere, mais aussi sous la pile Microsoft Azure !

Originalité d'OVH en matière de R&D : celui-ci a créé une entreprise dédiée au test de ses nouveaux services, RunAbove. Ce laboratoire de recherche commercialise donc des offres plus avancées, et teste de nouveaux modèles économiques pour le compte de sa maison mère. Ceux qui rencontrent le succès rejoignent ensuite le vaisseau amiral OVH. 

Parmi les services innovants proposés par RunAbove figure l’hébergement d’instances IBM Power8. L’instance S, qui inclut huit threads, 4 Go de RAM et 10 Go de disque est proposée à 32 $ par mois ou 0,05 $ de l’heure. L’instance Tower8 2XL, qui inclut 176 threads et 48 Go de RAM est proposée 700 $ par mois pour 1,08 $ / heure. Pour les instances Intel plus classiques, RunAbove propose cinq niveaux de machines virtuelles, depuis la petite "S" avec un seul cœur CPU, 2 Go de RAM, 10 Go de disque facturée 9 $ par mois ou 0,014 $ de l’heure... jusqu'à l’instance "XL4" qui compte six cœurs, 24 Go de RAM, 200 Go de disque SSD.

Les données en mode "haute disponibilité"

Toutes les données sont en mode "haute disponibilité" avec une triple réplication. En revanche, RunAbove a instauré des paliers quant à la bande passante consommée par les visiteurs. Celle-ci est gratuite jusqu’à 5 To pour les instances "S", "M" et "L", gratuite jusqu’à 10 To pour les "XL3" et "XL4". Au-delà de ces plafonds, RunAbove facture 0,01 $ par Go sortant.

Parmi les offres testées dans le RunAbove Lab, outre l’hébergement d’instances Power8, l’opérateur propose "Data Discovery" un hébergement de plateforme Big Data avec, au choix, une plateforme ElasticSearch / Kibana ou, pour stocker et étudier des données temporelles, un hébergement OpenTSDB / Grafana. La troisième offre labélisée RunAbove Lab consiste en six applications à installer d’un clic dans le cloud : WordPress, Ghost, Cloud9, Etherpab, Libreboard et Let’s Chat. Enfin, la toute dernière offre mise en ligne n’est pas la moins innovante puisque RunAbove propose avec SailAbove une plateforme Docker prête à exécuter des containers.

Pour l’instant, l’hébergement de tous les services de cloud d’OVH est assuré en France, mais à partir de l’été 2015, le data center qu’OVH a construit au Canada va commencer à accueillir des machines virtuelles.

L'offre cloud d'OVH en bref

Points forts

Présence en Amérique du Nord à partir de l’été 2015, Offres innovantes  chez RunAbove, notamment dans le domaine du Big Data et de l’hébergement Docker, SLA de 100%

Points faibles

Pas de présence en Asie

Orange / Cloud public