Microsoft intègre son cloud de Big Data à son assistant vocal personnel

Machine Learning, Hadoop, datawarehouse... L'éditeur intègre ses services Azure d'Analytics en mode cloud en une suite unique dont Cortana est l'interface.

A l'occasion de l'événement annuel à destination de ses partenaires (la WPC) qui se tient cette semaine à Orlando, Microsoft a annoncé plancher sur une suite intégrant l'ensemble des services d'Analytics de son cloud Azure. Elle combine l'application de data visualition Power BI, la brique d'auto-apprentissage Azure Machine Learning, la distribution Hadoop Azure HDInsight, mais aussi l'entrepôt de données Azure SQL Data Warehouse… Sans oublier Azure Data Lake et Azure Stream Analytics, entre autres.

Au sommet de la suite, Microsoft place son assistant vocal personnel : Cortana va ainsi pouvoir être utilisé par les développeurs pour gérer des requêtes, en langage naturel, à destination des services d'analyse de données Azure. Une manière pour l'éditeur de donner la possibilité à ses clients et partenaires d'enrichir les capacités d'analyse de son assistant vocal. Le groupe évoque notamment l'opportunité de créer des solutions d'analyse verticales, ciblant des secteurs particuliers (comme la santé). Le prix et le mode de licence de cette nouvelle offre, baptisée Cortana Analytics, n'ont pas été dévoilés. Son lancement est annoncé pour cet automne.

L'information intervient alors que Microsoft a amorcé l'intégration de Cortana à la suite Office. Une association qui permet déjà d'utiliser l'assistant et les commandes vocales pour éditer et partager des documents.

Légende par défaut © Capture / Microsoft

 

Microsoft / Azure