Qualcomm se prépare à licencier massivement

Plusieurs sources convergentes annoncent que le spécialiste des processeurs mobiles s'apprête à se séparer d'un nombre considérable de salariés. Plus de 10% de son effectif mondial pourrait être remercié.

Qualcomm est sur le point d'annoncer une sérieuse coupe dans ses effectifs. L'annonce devrait avoir lieu ce mercredi 22 juillet, lors de la publication des résultats trimestriels du groupe, affirme le site The Information, relayé par Reuters. Les licenciements devraient concerner plusieurs milliers de personnes, et même sans doute dépasser 10% de l'effectif mondial, qui avoisine les 30 000 salariés. La semaine dernière, le site spécialisé Fudzilla annonçait la suppression de 4 000 emplois. Pour l'heure, Qualcomm n'a rien communiqué, et les unités concernées par cette vaste restructuration ne sont pas connues.

Lors de ses résultats financiers annoncés en avril, Qualcomm avait vu son bénéfice s'écrouler de 46%. Son dernier trimestre devrait aussi être en dessous des attentes, notamment à cause de la perte d'un client d'envergure, Samsung, qui a préféré développer ses propres puces pour ses smartphones Note et Galaxy S. Le Wall Street Journal annonce de son côté que Qualcomm, sous la pression de ses actionnaires et notamment du fonds Jana Partners, songe à se scinder en deux, afin de séparer sa lucrative activité de vente de brevet et celle dédiée aux puces.

Smartphone / Samsung