Cloud souverain : Numergy réaffirme la pérennité de son offre

Via un communiqué, le cloud souverain répond à un article publié par l'Usine Digitale indiquant qu'il serait mis en vente par ses principaux actionnaires.

Dans un article paru mardi, l'Usine Digitale affirmait que Numergy était, après l'autre cloud souverain Cloudwatt, à son tour lâché par l'Etat. Toujours selon nos confrères, SFR (principal actionnaire de Numergy, à hauteur de 47%) aurait de ce fait l'intention de vendre ses parts. Ce 16 septembre, Numergy a répondu à l'article par voie de communiqué de presse.

L'Etat chercherait-il actuellement à se désengager de Numergy, tout comme SFR ? Le communiqué ne répond pas frontalement à la question. Mais revient sur une prise de position de l'Etat remontant au premier trimestre. "Fin mars dernier, l’Etat a confirmé son soutien à Numergy : il soutient son développement et entend conforter sa place parmi les acteurs de référence du cloud computing", rappelle-t-il

L’entreprise entend aussi confirmer son ancrage sur le marché du cloud en France. Numergy rappelle notamment son choix stratégique de se positionner sur le créneau de l'analyse d'événements de sécurité. "Nous avons également été choisi par 600 clients qui ont déployé nos services de cloud d'infrastructure : Numergy Cloud, Stockage, Big Data et Santé", ajoute le cloud souverain. Enfin, le fournisseur fait état "d'une gestion saine, validée par des audits externes en 2014, et un business plan approuvé par ses actionnaires début 2015".

Numergy