Slack annonce le lancement d'un fonds de capital-risque de 80 millions de dollars

Le spécialiste du collaboratif temps réel s'est allié à six sociétés d'investissement californiennes pour créer un fonds de capital-risque. Il a pour but de financer les éditeurs développant sur sa plateforme.

Revendiquant 2 millions d'utilisateurs actifs quotidiens et 570 000 de comptes payants enregistrés, Slack entend bien devenir la plateforme cloud de collaboration de l'entreprise. Pour l'heure, environ 150 applications peuvent s'intégrer à son offre pour y générer des alertes de mise à jour et autres notifications.

En vue d'attirer encore plus d'éditeurs dans son environnement, la société de San Francisco annonce s'être alliée avec six sociétés d'investissement californiennes pour créer un fonds de capital-risque de 80 millions de dollars (lire l'annonce officielle). Il s'agit d'Accel, Andreessen Horowitz, Index Ventures, KPCB, Spark, et Social+Capital. Objectif de ce fonds : soutenir les éditeurs développant des applications sur Slack. La start-up précise qu'il finance déjà trois entreprises (Howdy, Awesome et Small Wins.)

Avec cette initiative, Slack veut se donner toutes les chances de s'imposer face à certains concurrents (notamment HipChat d'Atlassian). La société de Stewart Butterfield sait en effet que son offre peut être copiée, mais que son écosystème, passé une certaine masse critique, ne le pourra pas, ou en tous cas, moins facilement. Reste à savoir si sur le long terme ses partenaires s'y retrouveront en termes de modèle économique.

Parallèlement, Slack annonce le lancement d'un service cloud d'annuaire d'entreprise qui doit permettre à ses clients d'orchestrer les droits d'accès aux différentes applications disponibles sur son App store.

Collaboratif / Slack